Bâle IV: l’étude choc

lundi, 28.11.2016

Régulation bancaire. Des déficits de capitaux de plus de 320 milliards de francs sont possibles selon PwC.

Des prescriptions renforcées en matière de fonds propres entraînent une hausse considérable des actifs à risque. Le renforcement des prescriptions prudentielles risque de se traduire par une pénurie de crédit pour les entreprises et d’entraîner un transfert des risques vers le secteur bancaire...


 

 
 



agefi_2016-11-28_lun_12
 

...