Le couteau suisse retrouve sa configuration de duopole

mercredi, 23.11.2016

Swiza. La marque jurassienne a trouvé sa place en une année. Sur une spécialité qui avait presque renoncé à la croissance.

Stéphane Gachet

Il ne s’agit pas encore de parler d’alternative à Victorinox, mais bien de la fin du monopole sur le couteau suisse. En 2013, huit ans après la reprise de Wenger, à Delémont, Victorinox achevait de concentrer la spécialité en désactivant définitivement la marque jurassienne. En novembre 2015,...


 

 
 



agefi_2016-11-23_mer_05
 

...