Non à l’arrêt précipité du nucléaire

mardi, 22.11.2016

Votation. Swissmem rejette l’initiative «Sortir du nucléaire» des Verts. L’abandon précipité et coûteux du nucléaire constituerait une action irréfléchie qui entraverait la sécurité d’approvisionnement des ménages et des entreprises.

La dépendance de la Suisse face à l’étranger augmenterait continuellement. A moyen terme, il n’est toutefois pas clair d’où doit provenir cette électricité importée. Déjà à partir de 2025, les principaux fournisseurs actuels que sont l’Allemagne et la France ne pourront plus alimenter la Suisse en électricité durant le semestre d’hiver.

En cas de oui à l’initiative, 15% environ de la production suisse de courant seront complètement supprimés déjà en hiver 2018 sans être remplacés. Une telle mise hors service précipitée des centrales nucléaires mettrait directement en danger la sécurité d’approvisionnement des entreprises et des ménages de Suisse.

Aujourd’hui, les centrales nucléaires suisses peuvent être exploitées. Mais si celles-ci sont désaffectées prématurément suite à cette initiative, il faudra verser des dommages-intérêts aux propriétaires que les contribuables devront finalement verser, donc nous tous. – (Swissmem)


 

 
 



agefi_2016-11-22_mar_02
 

...