L’appétit pour les acquisitions malgré le pessimisme ambiant

mardi, 22.11.2016

Les grandes entreprises suisses sont 60% à envisager une reprise dans l’année contre 35% six mois en arrière.

Bien que plus pessimistes que leurs concurrentes étrangères quant à l’évolution de la conjoncture, les entreprises suisses n’en gardent pas moins un solide appétit en matière d’acquisitions. Selon EY, 60% des grandes firmes suisses envisagent une acquisition ces douze prochains mois, contre...


 

 
 



agefi_2016-11-22_mar_05
 

...