Plus d’inconvénients que d’avantages

jeudi, 20.10.2016

Taux négatifs. Cette politique a un impact négatif tant sur la stabilité financière que sur les perspectives économiques.

Ermira Marika*

Près de deux ans après l’introduction de taux négatifs, la Suisse semble s’en tirer mieux qu’on ne pouvait le craindre. La monnaie s’est stabilisée, les exportations sont vigoureuses, le taux de chômage ne s’est pas détérioré et les pressions déflationnistes s’atténuent. Toutefois, à y regarder de plus près, ces résultats positifs sont à mettre au crédit d’une multiplicité de facteurs plutôt qu’à celui de la politique des taux d’intérêt négatifs.

De fait, cette dernière a un impact défavorable tant sur la stabilité financière que sur les perspectives économiques de la Suisse. Nous allons examiner l’impact des taux négatifs sur les trois grands piliers de la politique de la BNS ainsi que sur les perspectives économiques, dans la mesure où ils altèrent les attentes d’inflation.

Il est peu probable que la politique des taux négatifs puisse limiter l’appréciation du franc suisse en rendant la détention d’investissements libellés dans cette monnaie moins attractive pour les étrangers. suite page 12

* Pictet Asset Management


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_2016-10-20_jeu_01


...