Plus d’inconvénients que d’avantages

jeudi, 20.10.2016

La recherche de la BNS montre que les différentiels de taux d’intérêt et les flux de capitaux ont moins d’influence sur les monnaies refuges que l’aversion au risque au niveau mondial. Les avoirs nets en francs suisses détenus par les non-résidents sont restés stables lorsque la monnaie s’est...


 

 
 



agefi_2016-10-20_jeu_12
 


...