Un besoin pour tout un pan de la population

mercredi, 19.10.2016

Initiative. Pour d’avantage de logements abordables.

L’initiative populaire «Davantage de logements abordables» a été déposée aujourd’hui avec 106 000 signatures valables. Ce texte soutenu par une large alliance exige de la Confédération des mesures pour davantage de logements à loyer modéré. Coopératives d’habitation Suisse, la fédération des maîtres d’ouvrage d’utilité publique, apporte son soutien à l’initiative lancée par l’ASLOCA, Association suisse des locataires. Car ce texte s’attaque à une préoccupation majeure de l’habitat d’utilité publique. Il exige par exemple l’accroissement de la part de marché des maîtres d’ouvrage d’utilité publique ainsi qu’un meilleur accès aux terrains à bâtir.

«L’aboutissement rapide de notre initiative montre qu’un large pan de la population a impérativement besoin d’un logement à loyer modéré et d’utilité publique», déclare Louis Schelbert, président de coopératives d’habitation Suisse et membre du comité d’initiative. «Des logements accessibles sont également denrée rare pour la classe moyenne, comme le montre le récent rapport sur la qualité de vie des groupes à revenus moyens, publié par l’Office fédéral de la statistique.

En collaboration avec coopératives d’habitation Suisse et d’autres organisations partenaires, l’Association suisse des locataires a donc commencé en septembre de l’an dernier la récolte des signatures pour l’initiative populaire qui entend contraindre Confédération et cantons à s’impliquer davantage pour des logements à loyer modéré. C’est ainsi qu’à l’avenir, dix pour cent des nouveaux logements au minimum devraient être d’utilité publique au plan national. L’initiative exige en outre que davantage de terrains soient mis à disposition de l’habitat à loyer abordable. Par exemple, sous la forme d’un droit de préemption en faveur des cantons et des communes, ou par la cession de sites appartenant à la Confédération ou à des entreprises proches de celle-ci.

Grâce à cette mesure, la part de marché des maîtres d’ouvrage d’utilité, qui ne cesse de diminuer, augmentera à nouveau. Hormis les exigences de l’initiative, coopératives d’habitation Suisse s’engage également pour un nouveau crédit cadre en faveur du Fonds de roulement, par lequel la Confédération accorde des prêts à taux favorable.  «Cette aide initiale importante pour des projets de construction d’utilité publique doit absolument être maintenue«, souligne Louis Schelbert.

Coopératives d’habitation Suisse


 

 
 

 
 
agefi_2016-10-19_mer_02


...