De bonnes bases pour un renouvellement

mardi, 18.10.2016

Nestlé. Le directeur financier François-Xavier Roger a participé à plusieurs présentations ces dernières semaines.

Le successeur désigné de Paul Bulcke à la présidence du comité exécutif (CEO) de Nestlé, Ulf Mark Schneider, bénéficiera d’une bonne plateforme de croissance. Avec une majorité de catégories de produits qui s’avèrent numéro un ou deux mondiaux, aussi bien dans l’alimentation et les boissons que dans les domaines des sciences de la vie et des soins pour la peau.

Nestlé est au-dessus de la moyenne s’agissant de croissance interne, même si le groupe traverse une phase un peu plus faible. L’évolution des ventes après neuf mois en 2016 sera d’ailleurs publiée après-demain.  

Les activités sont bien équilibrées tant pour le mix produits que géographiquement. Il s’agit cependant de mieux allouer encore les ressources et d’améliorer le rendement des capitaux investis (ROIC) après goodwill (encore trop bas à 10,9% en 2015).

Le rendement des actifs opérationnels, c’est-à-dire avant les acquisitions, avoisine 30%. Un seuil qui s’avère fondamentalement très bon. Nestlé utilisera tous les leviers pour progresser encore, selon le directeur financier (CFO), François-Xavier Roger, qui se trouvait sur le devant de la scène pour le souligner lors des dernières présentations. page 5


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_2016-10-18_mar_01


...