L’âge d’or des fonds fermés ne fait peut-être que commencer

lundi, 17.10.2016

N’enregistrent-ils pas sept mois consécutifs de performance positive? Les différents segments énergie en particulier.

Levi-Sergio Mutemba

Les pics de volatilité attendus par l’ensemble des gestionnaires d’actifs représentent l’une des principales raisons de privilégier les stratégies alternatives.

Une exposition significative à des actifs moins liquides en d’autres termes. Les hedge funds ou le private equity ne sont pas les seules solutions existantes répondant à des besoins de diversification.

Dans un environnement où la plupart des grandes classes d’actifs s’avèrent de plus en plus corrélées, les fonds de placement à structure fermée, couvrant les petites et micro capitalisations, l’immobilier ou encore les crédits spéciaux et émergents, semblent avoir actuellement toute leur place dans les portefeuilles.

Fin septembre, les closed-end funds (CEF) enregistraient selon le fournisseur de classements Lipper Alpha un rendement moyen de plus de 10% depuis le début de l’année . Soit près de trois fois la performance du marché actions américain sur cette période, et contre une perte de 8% s’agissant de l’indice Euro Stoxx 50.

Il s’agit aussi du septième mois consécutif de rendements positifs pour ce type de structure. Depuis début janvier, les CEF en actions ont enregistré un rendement de plus de 11%, tandis que les fonds fermés obligataires font valoir 9%.

Même le mois dernier, quand le marché était globalement en baisse, les CEF aussi bien exposés aux actions qu’aux obligations sont restés en territoire positif.

Environ 70% des CEF actions ont  d’ailleurs gagné du terrain durant un mois de septembre particulièrement volatile.

La particularité des CEF réside dans le caractère fixe du pool d’actifs, alors que les fonds ouverts (mutual funds) peuvent changer de valeur en fonction des sorties et entrées de capitaux sur le marché.

Pour mémoire, les investisseurs voulant  retirer ou acquérir des parts d’un fonds fermés doivent les vendre ou les acheter à un autre investisseur cherchant à les acheter ou à les vendre.

C’est pourquoi, les parts de fonds fermés se traitent sur le plan opérationnel avec une prime ou une décote par rapport à la valeur nette des actifs (NAV). suite page 12


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_2016-10-17_lun_01


...