Le cas de la Deutsche Bank devient une affaire géopolitique

mardi, 11.10.2016

La rumeur d’un accord entre le DOJ et la banque allemande la semaine dernière n’a été lancée que pour gagner du temps.

Bruno Bertez

Personne ne croit un seul instant que la Deutsche Bank peut faire faillite. Elle est authentiquement, organiquement too big to fail.

Non pas en terme de taille de dépôts ou autres critères, non simplement par-ce qu’elle est une pièce centrale dans l’architecture du système. Et encore plus...


 

 
 

 
 
agefi_2016-10-11_mar_20


...