Echéances politiques sans risque de blocage pour l’économie

jeudi, 22.09.2016

Les élections ou crises politiques génèrent de l’incertitude. Sans influence profonde ni durable sur les cycles financiers.

Aux Etats-Unis, les élections présidentielles auront lieu le 8 novembre. Avec une option Trump très déstabilisante. - (Reuters)

L’alternance politique dans les systèmes parlementaires des Etats développés n’a guère d’influence sur les cycles économiques. L’hypothèse a été abondamment confrontée aux réalités américaines: les évolutions et ruptures conjoncturelles ne correspondent pas aux périodes républicaines ou démocrates.

Même s’il a été établi de manière plus ou moins convaincante que les administrations démocrates avaient en général donné des phases financières et industrielles un peu plus prospères. Les républicains entreprenant les réformes impopulaires dont les démocrates bénéficient ensuite pleinement en recourant au levier de l’investissement public...

L’effet des élections à haute tension ou des crises gouvernementales est moins thématisé, bien que la question soit très présente dans les explications et prévisions économiques. Or aujourd’hui, en pleine reprise conjoncturelle et haut de cycle financier, le calendrier politique est chargé et passablement incertain.

En juin, les Britanniques exprimaient leur volonté de quitter l’Union Européenne. La probabilité d’un véritable effondrement des marchés en cas de validation populaire du Brexit, avec blocage économique immédiat (en Europe du moins), semblait acquise.

Aux Etats-Unis, les élections présidentielles auront lieu le 8 novembre. Avec une option Trump  très déstabilisante. En fin d’année se tiendra en Italie un référendum dont le résultat pourrait compromettre la stabilité du gouvernement.

En décembre, le blocage politique espagnol mènera les citoyens aux urnes pour la troisième fois en un an. 2017 ne sera pas en reste avec des élections législatives aux Pays-Bas, des élections présidentielles, législatives et sénatoriales en France, et les élections fédérales en Allemagne.

Quels sont les impacts financiers et économiques possibles de ces importantes échéances? Spécialiste de ce genre de question pour Société Générale CIB, Daniel Fermon était à l’Association des stratégistes d’investissement de Genève (ISAG) pour une présentation sur la relation entre chocs politiques et crises financières. page 12


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_2016-09-22_jeu_01
 

...