Taux zéro et smart beta favorisé

mardi, 20.09.2016

Des rendements nuls sur un marché obligataire biaisé par les banques centrales facilitent la percée des indices intelligents.

Levi-Sergio Mutemba

La récente remontée des taux longs des pays développés a suscité une certaine nervosité sur les marchés obligataires. Mais également sur les marchés actions. Tous deux sont soumis au risque d’un resserrement monétaire aux États-Unis, probablement cette année. La corrélation croissante entre les...


 

 
 



agefi_2016-09-20_mar_14
 

...