Renzi s’agace contre l’UE

vendredi, 16.09.2016

Déficit public. Le premier ministre italien cite l’exemple de l’Allemagne qui ne respecte pas la règle du surplus primaire.

Le chef du gouvernement italien, Matteo Renzi, a exprimé hier son agacement vis-à-vis de l’Union européenne, alors que les nuages s’amoncellent sur le pays qui aura bien du mal à respecter ses engagements en termes de déficit public.

Les règles européennes, «l’Italie les respecte, d’autres...


 

 
 



agefi_2016-09-16_ven_20
 

...