Le politiquement correct remplace l’analyse

mercredi, 14.09.2016

L’amour de la tactique que partagent Poutine et Merkel ne facilite pas leur dialogue. Chacun d’entre eux craint que l’autre constate l’absence de toute stratégie à long terme.

Qu’une ancienne fonctionnaire des jeunesses communistes de l’Allemagne de l’Est et un ex-agent secret russe ayant vécu cinq ans à Dresde discutent de la paix en Europe représente une curieuse ironie de l’histoire. Que tous les deux parlent la langue de l’autre est une coïncidence supplémentaire....


 

 
 



agefi_2016-09-14_mer_09
 

...