L’affaire Wells Fargo entache la probité des banques américaines

mercredi, 14.09.2016

Comptes factices. Jack Lew fulmine. Le Sénat exige une audition du CEO John Stumpf.

La banque américaine Wells Fargo fait l’objet de vives critiques pour avoir ouvert des comptes factices au nom de clients, des pratiques qui relancent le débat sur la probité des banques moins de dix ans après la crise financière.

«Je ne veux pas commenter un cas particulier, mais d’après...


 

 
 



agefi_2016-09-14_mer_21
 

...