Leclanché expliqué par son actionnariat

vendredi, 12.02.2016

Adam Said. Cocréateur et président exécutif de ACE & Company à Genève. Il vient d’investir pour soutenir le début du véritable essor commercial.

Fin janvier, Leclanché (Yverdon) était réuni en assemblée générale extraordinaire et décidait d’une augmentation de capital importante. Signant un nouveau remaniement de l’actionnariat. Un changement marqué par l’arrivée d’un nouvel investisseur de référence, chinois opérant à travers la structure genevoise Golden Partner, qui a repris les blocs des américains Oakridge et Precept (à un peu moins de 30%). L’opération a aussi scellé la participation du véhicule ACE & Company, à Genève. Les actionnaires ont également entériné ce jour-là la nomination de deux nouveaux membres du conseil, dont Adam Said, dirigeant et cocréateur de ACE. Ce n’est vraiment pas la première fois qu’une telle opération est menée chez Leclanché. C’est même devenu une habitude dans le groupe de remanier régulièrement son actionnariat et son conseil - et même son management. Depuis une décennie que Leclanché est engagé dans sa reconversion vers le stockage d’énergie haute capacité, la majorité est passée d’investisseur en investisseur, allemand, américain, danois, australien, et maintenant chinois. Avec une poignée de locaux, dont Bruellan, à Genève. Adam Said fait toutefois une grande différence avec tout ce qui a été fait dans le passé et que le contexte est propice à refaire de l’entreprise un succès industriel. Page 5






 
 

AGEFI



...