Le potentiel asiatique des technos dentaires

lundi, 01.06.2015

Thierry Rouiller. FKG Dentaire qu’il dirige à la Chaux-de-Fonds se concentre sur l’Asie.

Thierry Rouiller (CEO de FKG Dentaire)

L’entreprise FKG Dentaire basée à la Chaux-de-Fonds se concentre sur le continent asiatique depuis huit ans. Active dans l’endodontie, la société commercialise des instruments dentaires dans toute l’Asie, bien que certains Etats soient plus difficiles d’accès (comme le Laos ou le Vietnam). Les marchés plus importants sont situés en Chine, au Japon, en Malaisie, en Indonésie et en Corée du Sud. La production est réalisée en Suisse. Le président exécutif Thierry Rouiller explique ainsi l’avantage de produire à la Chaux-de-Fonds: l’unité est au cœur de la microtechnique et de l’horlogerie. Cet environnement spécifique a influencé la philosophie de l’entreprise. Permettant de collaborer avec des fournisseurs de premier ordre sans lesquels la présence sur le continent asiatique ne serait pas viable.       

Chaque marché national d’Asie est différent. Le niveau d’accès aux soins dentaires varie d’une région à l’autre. Et le continent est très sensible au prix: il n’est pas évident de concurrencer les produits locaux, qui sont parfois moins cher que le prix des matières premières. Et la hausse du franc après l’abolition du taux plancher en janvier a participé à réduire les marges. Ce qui implique pour l’entreprise de continuer à se développer sur les marchés aux plus grands potentiels de croissance. L’Asie revêt donc une importance particulière pour le développement de FKG.






 
 

AGEFI



...