Bond inattendu de l’open source

jeudi, 30.04.2015

Utilisation dans le cloud, sécurité et serveurs Linux. Ces éléments ont favorisé une hausse de plus de 30% en trois ans.

L’étude suisse Open Source 2015 (publiée tous les trois ans) constate une croissance inattendue de l’utilisation des logiciels open source dans les administrations publiques et les entreprises. Les réponses données par les 200 CEO, CIO et responsables informatiques interrogés pour cette nouvelle édition permettent de constater que, dans des domaines comme le cloud computing, les technologies de sécurité ou les serveurs Linux, la part des solutions open source a augmenté d’un tiers par rapport à la dernière enquête de 2012.

Ces résultats confirment d’une part les constats de 2012, lors de la dernière enquête: les logiciels open source sont utilisés dans pratiquement toutes les administrations publiques et privées.

Plus précisément, 93% de toutes les organisations ayant participé à l’enquête ont commencé à utiliser des logiciels open source, 80% de ces organisations les utilisent même dans plus de trois domaines d’application, tels que les serveurs web, les CMS (content management system) ou le networkmonitoring. Les principales raisons d’utiliser des solutions open source sont, selon les répondants, le respect des standards ouverts, le partage de connaissances avec la communauté des développeurs, ainsi que la réduction des coûts et une plus grande indépendance vis-à-vis des fournisseurs.

Il en résulte que l’open source progresse dans presque tous les domaines d’application. L’utilisation de solutions open source a, par exemple, passé de 56% à 69% pour les serveurs web (+23%), de 50% à 68% pour les serveurs Linux (+36%), de 36% à 49% pour les solutions de sécurité (+36%) et de 24% à 34% en ce qui concerne le cloud computing (+42%). Les résultats détaillés de l’étude seront présentés à Zurich le 3 juin.






 
 

AGEFI



...