Désir d’une plus grande indépendance

mardi, 21.03.2017

Landis+gyr. Un IPO constitue une éventualité sérieuse. Les synergies font effectivement défaut avec l’actionnaire majoritaire Toshiba en difficultés.

Philippe Rey

La mayonnaise n’a jamais pris. Les synergies promises par l’actionnaire majoritaire et acquéreur en 2011, Toshiba Corporation, ne se sont jamais concrétisées. En effet, la différence de culture entre le groupe japonais et Landis+Gyr s’avère grande. En outre, Toshiba, qui constitue un conglomérat...






agefi_2017-03-21_mar_03
 


...