FRANCISCO FERNANDEZ. Le président et fondateur d’Avaloq pourrait pencher pour une entrée en bourse dans le but de continuer à financer sa rapide croissance internationale" name="description"/>

«La capacité d’innovation suisse est en partie due à la démocratie directe»

mardi, 13.02.2018

FRANCISCO FERNANDEZ. Le président et fondateur d’Avaloq pourrait pencher pour une entrée en bourse dans le but de continuer à financer sa rapide croissance internationale

Philippe D. Monnier

Francisco Fernandez. Cet homme d'affaires est persuadé que la blockchain est une technologie géniale qui va mûrir et perdurer.

Fondé à Zurich en 1985 sous le nom BZ Informatik, Avaloq a commencé par être un éditeur de logiciels bancaires mais, au fil des ans, ce groupe a étoffé sa palette de services notamment pour devenir «le seul prestataire indépendant du secteur financier à assurer à la fois le développement et...





 

AGEFI



...