Le Kisqali de Novartis de nouveau approuvé

jeudi, 04.01.2018

Etats-Unis. Le groupe bâlois obtient le deuxième statut de percée thérapeutique de la FDA, pour ce traitement endocrinien lors d’un cancer avancé ou métastatique.

Novartis a reçu des autorités sanitaires américaines (FDA) le statut de percée thérapeutique pour son médicament Kisqali (ribociclib) utilisé en combinaison avec une thérapie endocrinienne orale pour des patientes souffrant d’un cancer de sein avancé HR+/ HER2-.

Cette désignation se base...





 

AGEFI



...