L’impôt le moins acceptable pour les PME est celui sur la fortune

mardi, 19.12.2017

Le lien entre les personnes physiques propriétaires de leur entreprise et la valeur de cette dernière peut conduire à une imposition peu conforme à la réalité.

Christian Affolter

Le Projet fiscal 17 promet surtout d’alléger l’impôt sur le bénéfice. Mais ce n’est pas cet impôt-là qui est le plus critiqué par les PME jusqu’ici. Les entreprises, romandes en particulier, en veulent surtout à l’impôt sur le bénéfice. Comme pour bien d’autres impôts, les taux pratiqués par...





 
agefi_2017-12-19_mar_07



...