Puma Energy: EBITDA en hausse de 19%

lundi, 29.08.2016

Denis Chazarain, CFO Puma Energy

La filiale de distribution de carburants de Trafigura et de la société d’Etat angolaise Sonangol, Puma Energy, publiait vendredi pour le premier semestre, un EBITDA en hausse de 19% (à  391 millions de dollars contre 327 pour la même période l’an dernier) et un profit brut en hausse de 13% (à 816 millions contre 722 en 2015) sur la base de volumes record. Ses ventes ont augmenté de 21% à 10,8 milliards de dollars et ses cash flows opérationnels de 8%. Le ratio de dette au capital s’établit à 2,9. Ses dépenses d’investissement (Capex), financées par les cash flows,  sont en baisse de 8%. Les investissements récents concernent l’extension de ses terminaux en Angola et au Ghana ainsi que d’autres projets mineurs en Amérique, en Asie Pacifique  et en Afrique. Le nombre de ses stations services atteint 2400 et la société a ouvert des facilités dans 11 aéroports au Myanmar et un terminal en République Démocratique du Congo. Selon Reuters, Trafigura contrôle 49% de Puma Energy et Sonangol 30%. Le reste est en mains privées dont celles de la société angolaise Cochan.





 

AGEFI




...