Le logo de Socar omniprésent à l’Euro 2016

vendredi, 17.06.2016

Le pétrolier et gazier d’Azerbaïdjan Socar est sponsor officiel de l’UEFA et a l’ambition de devenir une marque premium dans le secteur de l’énergie.

Interview: Elsa Floret

C’est la première fois que Socar (State Oil Company of Azerbaijan) est sponsor officiel du tour final du championnat d’Europe de football de l’UEFA.

C’est la première fois que SOCAR (State Oil Company of Azerbaijan) est sponsor officiel du tour final du championnat d’Europe de football de l’UEFA. Rovnag Abdullayev, président de SOCAR, a déclaré: «En tant que marque premium de qualité dans le secteur de l’énergie en Europe, nous sommes fiers de faire nos premiers pas en tant que sponsor d’un événement sportif de cette envergure et de cette importance. Nous sommes convaincus que le caractère paneuropéen des activités de SOCAR, combiné à notre engagement de longue date dans le sport, font de nous un excellent partenaire du Championnat d’Europe de football de l’UEFA 2016.» Suite à la signature du contrat de sponsoring en 2013, la compagnie nationale pétrolière et gazière d’Azerbaïdjan a obtenu les droits sur les matchs de qualification européens de 2014 à 2017 à l’occasion de la Coupe d’Europe de Football de l’UEFA 2016 et de la Coupe du Monde de Football de la FIFA 2018. SOCAR est également sponsor officiel du tour final qui s’est tenu en mai 2016 en Azerbaïdjan à l’occasion de la Coupe d’Europe de l’UEFA des moins de 17 ans.

SOCAR est une entreprise internationale présente dans le monde entier via douze bureaux de représentation, cinq filiales étrangères et huit entités commerciales.

Arzu Azimov est le CEO de Socar Trading, trading arm – basé à Genève depuis 2007 – du groupe Socar. Il répond aux questions sur les motivations dans cette campagne d’image et de notoriété grand public. Et sur la présence de Socar en Suisse.

Socar Trading bénéficie-t-il de cette campagne d’image du groupe Socar à l’Euro 2016?

La notoriété de la marque Socar est en pleine croissance. Cette campagne d’image grand public rejaillit de facto sur Socar Trading. Lors de nos négociations avec de nouvelles contreparties, cette notoriété aide considérablement, lors des vérifications Know Your Customer (KNC) par exemple. Sans toutefois être essentielle, cette campagne d’image participe de notre bonne réputation.

Quelle est la réaction de vos collaborateurs à Genève face à l’omniprésence au premier plan du logo Socar dans tous les stades de l’Euro?

Je reçois de nombreux appels et mails de la part de collaborateurs de nos bureaux de Genève, Londres et Bakou. Ils sont tous très fiers de travailler pour un groupe comme le nôtre, qui soutient un certain nombre d’initiatives culturelles, sportives et éducatives à travers l’Europe. Les nombreuses réactions sur les réseaux sociaux montrent l’ampleur de la fierté des employés de Socar, qui postent leur photo sur Facebook et l’associent positivement à la marque Socar.

En termes de ressources humaines, la participation de Socar à l’Euro contribue-t-elle à la motivation de vos équipes?

Indéniablement. Le foot est très populaire et fédérateur dans le monde entier. Comme dans de nombreuses sociétés, chaque équipe réalise des paris sur les matches et la somme gagnée nous permet de nous retrouver pour une soirée conviviale. Ce sponsoring dans le foot renforce la socialisation entre nos collaborateurs.

Quel est le montant investi par Socar dans ce sponsoring avec l’UEFA?

Ce montant n’est pas public. De plus, Socar Trading ne participe pas au financement de ce contrat de sponsoring conclu entre notre maison-mère et l’UEFA en mai 2013. Le management de Socar est pro-football et est fier d’apporter son soutien à ce sport au long des années. En Azerbaïdjan, le foot est soutenu par le gouvernement depuis plus de dix ans. La population locale est très fière de l’image de Socar dans les stades. Les citoyens ressentent l’attachement de leur pays au monde via le football, qui est un sport très populaire à l’échelle des nations.

Socar est peu connu du grand public à l’exception de la Suisse où le groupe est présent dans le downstream depuis le rachat en 2011 à ExxonMobil de plus de 170 stations-services Esso Suisse.

Le groupe possède aussi des stations services en Azerbaïdjan, Géorgie, Ukraine, Roumanie et évalue d’autres opportunités d’acquisitions. Il est vrai qu’en Suisse, le réseau de stations-services, sous la supervision de notre société sœur Socar Energy à Zurich, a grandement contribué à notre notoriété. Comme lors du sponsoring du festival de Montreux. Le fait de posséder des actifs fait directement passer Socar dans la cour des grands, comme les BP ou Shell. Même si ces actifs ne sont pas inscrits dans le bilan de Socar Trading, ils véhiculent une image de marque forte et permettent ainsi d’ouvrir des portes.

N’est-il pas paradoxal de financer une campagne de communication grand public alors que la notoriété de Socar est faible en Europe et dans le monde?

Au contraire. Cette campagne témoigne de notre ambition internationale. Socar élargit sa présence dans le monde. Nous venons d’ouvrir deux antennes au Canada (Calgary) et aux Etats-Unis (Houston) pour des activités de trading pur de pétrole et produits pétroliers, et pour rayonner sur l’Amérique latine également. Nous renforçons l’indépendance de notre filiale à Singapour avec le recrutement d’un directeur général spécialiste du secteur. En Europe, en tant que fournisseur d’énergie, nous développons un réseau de clients qui contribue à accroître notre visibilité. Nos relations commerciales avec les parties tierces représentent 85% des revenus globaux de Socar Trading.





 

AGEFI




...