Les réticences anglaises sur les ayants droits

jeudi, 24.04.2014

Trusts. Londres veut conserver l’anonymat des bénéficiaires effectifs de trusts. En opposition à différents projets internationaux.

Un traitement différent pour les trusts. C’est ce que réclame le gouvernement britannique auprès des instances européennes, depuis le vote du 11 mars par lequel le Parlement européen a instauré un registre public des bénéficiaires effectifs de sociétés, fondations et autres structures...





 

AGEFI



...