Protection des données: les spécialistes fustigent l’ignorance des parlementaires

lundi, 16.04.2018

Berne reste sur sa position, en maintenant une révision scindée de la loi, provoquant l’incompréhension des défenseurs de la vie privée.

Leila Ueberschlag

SÉBASTIEN FANTI. Il a cosigné une lettre ouverte adressée au président de la CIP-N lui demandant d’accélérer la refonte de la loi.

La révision de la loi sur la protection des données (LPD) se fera en deux temps. Comme pressenti, la Commission des institutions politique du Conseil National (CIP-N) est restée sur sa position, malgré les fortes pressions de la société civile (lire L’Agefi du mardi 10, du mercredi 11 et du...





 
agefi_2018-04-16_lun_10



...