Dénouement à la plus grande mine de cuivre

vendredi, 24.03.2017

BHP Billiton. Paralysé depuis 43 jours, le site chilien d’Escondida, première mine de cuivre du monde, propriété du géant anglo-australien BHP Billiton, va reprendre le travail, après la décision hier du syndicat de terminer la plus longue grève de son histoire.

La mine, qui produit près de 5% du cuivre mondial, est située en plein désert d’Atacama (nord du Chili) et sa mise à l’arrêt accaparait l’attention des marchés du métal rouge. Mais son redémarrage ne signifie pas que travailleurs et direction ont trouvé un accord: au contraire, c’est justement l’échec des négociations qui a poussé les salariés à invoquer l’article 369 du code du travail pour prolonger pendant 18 mois les accords collectifs en vigueur, a déclaré à l’AFP l’avocat du syndicat, Marco Lopez.

La renégociation de ces accords, pour une durée de quatre ans, avait été l’élément déclencheur de la grève, le 9 février dernier, les deux parties n’arrivant pas à concilier leurs différences.

En faisant appel au nouveau code du travail, issu de la récente réforme chilienne du travail, le syndicat gagne du temps et obtient le maintien temporaire des avantages déjà négociés.n





 

AGEFI



...