Rory Armes sur le 3D

19 novembre 2012: interview de Rory Armes, accordé à Nicolette de Joncaire (Agefi) pour Dukascopy TV


Un procédé rival du 3D natif à un coût nettement inférieur

Jeudi, 01.11.2012

 

Gener8. Son système G83D est devenu la référence en matière de reconstruction 3D. En moins de 2 ans.

Depuis Avatar en 2009, l'industrie du 3D a acquis ses lettres de noblesse. Jeux vidéo, télévision, publicité et, bien sur, films en grand écran se tournent de plus en plus vers une technologie qui offre  au spectateur– ou  au joueur – la sensation d'être immergé dans l'action, au milieu de la scène qui se joue. D'autant que les coûts deviennent plus raisonnables et que le confort de visualisation s'améliore. Fondée il y a deux ans, Gener8, basée à Vancouver est rapidement devenu une référence en la matière et les grands studios lui ont confié le traitement 3D de films aussi prestigieux que The Amazing Spiderman, Harry Potter and the Deathly Hallows, Prometheus, The Chronicles of Narnia or Priest. Rory Armes, fondateur et CEO de Gener8, de passage à Genève pour préparer l'IPO de sa société sur le CNSX (Canadian National Stock Exchange) nous explique pourquoi son système 3D, G83D™ a été sélectionné par Sony, Twentieth Century Fox ou Warner Brother pour produire leurs films en 3D.

Quelles sont les techniques qui permettent de produire un film 3D?

La première –appelée 3D natif – consiste à filmer avec deux caméras ou une caméra à double objectif. L'écart entre les deux objectifs permet de simuler la vision des yeux soit une image pour chaque œil. Le principe de caméra à double objectif a été amélioré grâce au système d'autofocus relief qui règle automatiquement la convergence des objectifs selon la profondeur de champ. C'est une technique difficile et chère. Les autres techniques consistent à créer le relief 3D grâce à des algorithmes de traitement de l'image. Notre système G83D™ est un vrai procédé de reconstruction et de projection pour la conversion stéréoscopique en 3D. Nous construisons un set virtuel en 3D de l'environnement, des acteurs et des effets spéciaux et projetons les plans originaux sur le set virtuel. Cette approche élimine les approximations spatiales et les défauts qui en découlent. Au final, les effets stéréoscopiques sont rendus avec un volume naturel, sans artéfacts.

Quels sont les avantages de votre technique?

Tout d'abord une qualité exceptionnelle qui gère avec aisance les effets visuels. Notre procédé permet de rivaliser avec le 3D natif à un coût très inférieur. Contrairement aux autres techniques de reconstruction algorithmique, nous n'avons pas besoin d'attendre que tous les plans soient filmés pour commencer à travailler et nous nous intégrons directement dans la chaîne de post-production. Ce qui accélère le processus au point que notre version 3D est terminée en même temps que la version 2D. Autre atout, notre procédé 2D à 3D s'intègre avec le 3D natif de manière complètement transparente ce qui permet de rattraper les erreurs de prise de vue.

Mais pouvez-vous aussi convertir un film déjà existant en 2D?

Sans aucun problème. Nous l'avons déjà fait. 

Comment êtes-vous venu au 3D?

Comme beaucoup de spécialistes du 3D, je suis venu du monde des jeux vidéo. J'ai été directeur général de Electronic Arts Canada, l'un des principaux développeurs et producteurs mondiaux de jeux pour Windows et les consoles de type PlayStation, Xbox ou Wii. J'ai aussi co-fondé Radical Entertainment, une société de Vancouver spécialiste des jeux interactifs. Notre COO, Tim Bennison, est, lui aussi, un ancien de Radical Entertainment et Mark Lasoff, notre spécialiste des effets spéciaux, un vétéran d'Electronic Arts.

Vous avez aussi lancé un produit d'une tout autre nature, Cumul8.

Cumul8 est un gestionnaire de données et une solution analytique stockée en cloud qui offre un tableau de bord en temps réel, disponible sur Smartphone ou tablette, pour la gestion complexe des projets cinématographiques. L'interface a été conçue dans l'esprit des jeux vidéo, très colorée, très présente. Elle a beaucoup de succès et a déjà été adoptée pour deux grandes réalisations.

Vous êtes en Suisse pour la seconde fois cette année. Pourquoi?

Nous avions éveillé beaucoup d'attention chez les investisseurs suisses lors de notre première visite et l'introduction de notre société sur le CNSX en début d'année prochaine renforce l'intérêt qu'ils nous portent car elle augmentera sensiblement la liquidité de notre titre.

CV

Rory Armes

Rory Armes est le fondateur et le CEO de Gener8. Il a été directeur général d'Electronic Arts Canada, l'un des principaux développeurs et producteurs mondiaux de jeux vidéo pour Windows et les consoles de type PlayStation, Xbox et Wii, où il était en charge des trois studios canadiens (EA Canada, EA Black Box, and EA Montreal) et de 1.500 employés. Il a également été directeur général du studio d'EA en Grande-Bretagne. Chez Electronic Arts, Rory était aussi responsable d'un certain nombre de grandes franchises - Need for Speed, FIFA et Harry Potter. Rory Armes a également été co-fondateur et président de Radical Entertainment, une société de développement de jeux vidéo, basée à Vancouver.

Company Key facts

Gener8

Gener8 est une société de technologie qui fournit des services et des solutions informatiques à l'industrie cinématographique. Son système G83D™ est utilisé par les grands studios – Sony, Twentieth Century Fox et Warner Brother – pour la génération de la version 3D de productions majeures. Fondée il y a deux ans, Gener8, basé à Vancouver, est rapidement devenu une référence en la matière et les grands studios lui ont confié le traitement 3D de films aussi prestigieux que The Amazing Spiderman, Harry Potter and the Deathly Hallows, Prometheus, The Chronicles of Narnia or Priest. Récemment, Gener8 a également lancé Cumul8™, un gestionnaire de données et une solution analytique stockée en cloud, qui offre un tableau de bord en temps réel, disponible sur Smartphone ou tablette, pour la gestion complexe des projets cinématographiques.

 

GEner8

The Amazing Spiderman Copyright: Sony Pictures Entertainment/Columbia Pictures
Harry Potter and the Deathly Hallows: Part 2 Copyright: JKR/Warner Brother/Heyday Films