MassChallenge: 7 startup finalistes récompensées

vendredi, 17.11.2017

Sept startup prometteuses ont été récompensées dans le cadre de l'édition suisse de MassChallenge 2017. Les deux projets récipiendaires des prix de 100 000 francs sont Moka Studio Sarl et TasteHit.

7 sociétés, sur les 75 accélérées cet été dans le cadre de l’édition suisse de MassChallenge, viennent de remporter le plébiscite du jury final de l’édition 2017.

Rassemblés à UniverCité, Renens, ces derniers ont jugé les candidats sur leurs capacités à apporter une rupture technologique ou économique, ainsi que sur leur évolution sur les quatre derniers mois.

Moka Studio et TasteHit en tête

Les deux projets récipiendaires des prix de 100 000 francs sont Moka Studio Sarl, une société suisse du secteur high-tech qui développe un logiciel permettant de créer rapidement et facilement des animations en trois dimensions de haute qualité et TasteHit, une entreprise française également du secteur high-tech, qui a mis au point et commercialise des outils intelligents d’engagement des consommateurs pour les magasins en ligne. Cette somme permettra aux deux lauréats de finaliser le développement de leur technologie et d’accroître leurs ventes.

Les cinq autres projets salués par le jury, cette fois avec une enveloppe unitaire de 40 000 francs, sont ChemAlive SA (Suisse), active dans le secteur de la modélisation chimique, HaYa Therapeutics (Suisse), détentrice d’un candidat-médicament contre l’insuffisance cardiaque, Infrastructure Systems Managers / Déchets à l’Or (Guinée), utilisant la technologie pour rendre les villes africaines plus propres, Lymphatica Medtech SA (Suisse), développant un dispositif médical intégrant une micropompe pour le traitement du lymphoedème, un effet secondaire chronique et invalidant des traitements anticancéreux et Membrasenz GmbH (Allemagne), conceptrice de nouvelles membranes utilisées pour la production d'hydrogène.

BASF comme partenaire industriel

«La qualité entrepreneuriale des projets retenus est un gage de crédibilité important pour notre programme et la source de motivation pour les sept partenaires fondateurs pour lesquels l’enjeu est dual : réaliser une veille fine des technologies de ruptures qui façonnent aujourd’hui le monde de demain, et s’assurer d’identifier très tôt les sociétés qui pourraient présenter des intérêts croisés avec leurs activités », explique Benoît Dubuis, Président de la Fondation Inartis, Founding et Operating Partner de l’édition suisse de MassChallenge qui annonce l’arrivée du géant chimique allemand BASF SE au sein du groupe de partenaires industriels pour l’édition 2018.

 

 


 
 
 

Testez notre nouvelle App smartphone




...