Dépenses dans la construction à nouveau en hausse grâce au bâtiment

lundi, 16.07.2018

Les dépenses dans la construction ont enregistré en 2017 une hausse de 0,8% en termes nominaux par rapport à l’année précédente. Les investissements dans le bâtiment se sont accrus de 2,1% en l’espace d’un an.

Les maîtres d’ouvrage privés ont accru leurs investissements tant dans les transformations (+0,4%) que dans les nouveaux projets de construction (+2,3%).(keystone)

D'après l'enquête suisse sur la statistique de la construction 2017, réalisée par l'Office fédéral de la statistique (OFS), les dépenses dans la construction ont connu une hausse de 0,8% en termes nominaux. Une hausse que l'on doit au investissements dans le bâtiment, contrairement aux projets de génie civil, en diminution de 5,2%. 

Les dépenses totales dans la construction se composent des investissements dans la construction et des travaux d'entretien publics. Elles ont augmenté de 0,8% en 2017 (+1,4% en termes réels). Les dépenses dans la construction s'étaient accrues de 0,5% en 2016 et de 1,4% en 2015. Les dépenses pour les travaux d'entretien publics ont connu une hausse de 0,7% par rapport à 2016. Les investissements dans la construction (dépenses de construction sans les travaux d’entretien publics) ont progressé de 0,8%. 

Nouveaux projets de construction

Les investissements dans les nouveaux projets de construction se sont accrus de 1,5% en un an; les investissements dans des projets de transformation ont par contre reculé de 0,4% par rapport à 2016.

Les maîtres d'ouvrage publics - donc la Confédération, les cantons et les communes - ont moins investi dans les transformations (–1,7%) ainsi que dans les nouvelles constructions (–1,6%). Les maîtres d’ouvrage privés ont accru leurs investissements tant dans les transformations (+0,4%) que dans les nouveaux projets de construction (+2,3%).

Hausse des investissements dans le bâtiment

Les investissements dans le bâtiment ont augmenté de 2,1% par rapport à l'année précédente, alors que ceux dans le génie civil ont diminué de 5,2%. Les maîtres d’ouvrage privés ont accru leurs investissements dans le bâtiment (+2,6%), mais les ont nettement réduits dans le génie civil (–14,4%). Les investissements des maîtres d’ouvrage publics ont diminué tant dans le bâtiment (–0,3%) que dans le génie civil (–2,9%).

Perspectives pour 2018

Les réserves de travail (dépenses) des projets de construction en cours (travaux d'entretien publics inclus) pour l'année suivante (2018) étaient en hausse de 2,6% au jour de référence, le 31.12.2017, par rapport à un an plus tôt. 





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...