Le bitcoin trébuche après le piratage de la plateforme sud-coréenne Youbit

mercredi, 20.12.2017

Le bitcoin, affecté par la nouvelle du piratage de la plateforme d'échange Youbit, est tombé en dessous des 16.000 dollars ce matin en Asie alors qu'il semblait lundi encore tout proche des 20.000 dollars.

Le bitcoin est tombé jusqu'à 15.815.78 dollars mercredi alors qu'il cotait près de 18.800 dollars mardi en début de soirée. (Keystone)

Mardi, Youbit, plateforme d'échanges de cryptomonnaies en Corée du Sud, où le bitcoin est particulièrement populaire, a fait faillite, victime d'un piratage lui ayant fait perdre 17% de ses actifs, huit mois après une cyberattaque similaire. Alors que le bitcoin n'en finissait plus de monter, son cours a brutalement chuté mercredi matin en Asie, retombant brièvement sous 16.000 dollars l'unité, avant de remonter quelque peu. 

Youbit s'est excusée pour les fonds perdus, et a annoncé l'arrêt de toute ses activités sur son site internet. " Les actifs des utilisateurs seront dévalués à 25%", déclare la plateforme, qui promet de faire de son mieux pour minimiser les pertes, grâce aux assurances et en vendant ce qui reste de l'entreprise. 

L'Agence coréenne Internet & Security (KISA) enquête en ce moment sur l'attaque de la plateforme. Les pirates n‘ont pas été identifiés, mais selon un expert, cette cyberattaque aurait des similitudes avec une précédente attaque, menée en avril contre Youbit, qui avait alors perdu près de 4000 bitcoins, d'une valeur estimée à 5 millions de dollars, représentant près de 40% de son actif. L'attaque avait été imputée au gouvernement nord-coréen, qui serait également à l'origine du piratage des plateformes d'échange Bithumb et Coinis.

Le bitcoin est tombé jusqu'à 15.815.78 dollars mercredi à 9h39, heure de Tokyo (1h39 en Suisse), alors qu'il cotait près de 18.800 dollars mardi en début de soirée, et qu'il semblait lundi encore tout proche d'atteindre les 20.000 dollars, selon des données compilées par Bloomberg. La monnaie virtuelle a ensuite effacé une partie de ses pertes, valant autour de 16.830 dollars vers 12h30 à Tokyo (5h30 en Suisse).

"Le marché est affecté à la fois par la nouvelle du piratage de la plateforme sud-coréenne et par des ajustements de positions (des investisseurs, ndlr) après les récentes envolées" du cours du bitcoin, selon Raita Yamaguchi, consultant du Nomura Research Institute.

Plutôt que l'éclatement d'une bulle spéculative, "c'est une correction de court terme qui était complètement prévisible", plaide Thomas Glucksmann, responsable du marketing de la plateforme d'échanges Gatecoin basée à Hong Kong, cité par l'agence Bloomberg.

Selon les estimations, un million de Sud-Coréens, pour la plupart des investisseurs à la petite semaine, possèdent des bitcoins. La demande est si forte que le cours du bitcoin dans le pays excède de 20 % celui aux États-Unis, son plus grand marché.

Par ailleurs, aux Etats-Unis, le gendarme boursier américain (SEC) a annoncé mardi la suspension de la cotation de Crypto, une société se présentant comme liée à la technologie "blockchain" à l'origine du bitcoin et d'autres crypto-monnaies, en raison de soupçons de manipulations de son cours.(awp)

Notre dossier Bitcoin





 
 
 
 

AGEFI


 

 




...