Nouveau record de financement des start-up

mardi, 30.01.2018

L’année dernière, les start-up suisses ont attiré davantage de capital-risque que jamais auparavant. En tout, 175 jeunes entreprises ont bénéficié d’un total de 938 millions de francs d’investissement selon le dernier Swiss Venture Capital Report.

L’année dernière, 30 start-up suisses du secteur des technologies financières ont bénéficié de 76 millions de francs.(pixabay)

L’intérêt pour les technologies novatrices et les nouveaux modèles d’affaires continue de grandir. C’est ce qu’indique le dernier Swiss Venture Capital Report (SVCR), réalisé par le portail d’information en ligne Startupticker.ch en collaboration avec l’association des investisseurs SECA. Après une hausse de 35 % l’année précédente, le montant du capital investi dans les start-up suisses a encore augmenté, de plus de trois pour cent. Le mérite revient non seulement aux investisseurs privés, les «Business Angels», et aux fonds spécialisés, mais également aux grandes entreprises des secteurs de la finance, de la pharmacie et de l’énergie. Les initiatives politiques et économiques de grande ampleur, telles que Digital Switzerland, constituent un autre moteur de l’investissement.

Hausse des investissements dans les technologies financières

Les entreprises dont le modèle d’affaires se base sur la numérisation croissante du secteur financier ont enregistré la plus forte hausse des investissements.

L’année dernière, 30 start-up suisses du secteur des technologies financières (Fintech) ont bénéficié de 76 millions de francs, soit une augmentation de plus de 60 pour cent par rapport à l’année précédente. En chiffres absolus, les start-up des secteurs des biotechnologies (Biotech) et technologies médicales (Medtech) sont, comme les années précédentes, celles qui ont bénéficié des plus grands investissements, près de 600 millions de francs au total.

Différences régionales marquées Comme les deux années précédentes, les start-up du canton de Vaud ont attiré le plus de capital-risque, malgré un recul des investissements, passant de 450 à 300 millions de francs. Vaud reste le 1er canton de Suisse en termes de levées de fonds en 2017.

Tous les autres cantons ont connu une hausse, parfois conséquente. Dans le top 5 (Vaud, Zurich, Bâle-Ville, Zoug et Genève), le canton de Zurich s’est le plus démarqué. En un an, les investissements y sont passés de 108 à 273 millions de francs, soit une augmentation de 150 pour cent.

Près d’un demi-milliard pour Symetis La survie de l’industrie du capital-risque exige que les entreprises prospères puissent être vendues après la phase de croissance, que ce soit à une grande entreprise ou aux investisseurs dans le cadre d’une introduction en bourse. En 2017, il y a eu trois de ces «Initial Public Offerings» (IPO).

Les fondateurs et investisseurs de la société Symetis, entreprise lausannoise du secteur des technologies médicales, fondée en 2001, ont réalisé l’opération la plus spectaculaire. Ils ont vendu leur entreprise pour 435 millions de dollars à l’américain Boston Scientific.

 

 





 
 
 
 

AGEFI




...