Airesis a réduit ses pertes au premier semestre

jeudi, 14.09.2017

La société de participation Airesis a bouclé le premier semestre sur une perte nette de 4,6 millions, à comparer au résultat négatif de 7,5 millions des six premiers mois de l'année dernière.

Airesis a été confronté à une baisse des revenus dans ses deux principales participations, Le Coq Sportif et Movement. (Keystone)

La perte nette s'élève, au premier semestre de 4,6 millions de francs contre 7,5 millions de l'année passée. Le groupe montreusien a été confronté à une baisse des revenus dans ses deux principales participations, Le Coq Sportif et Movement, selon les chiffres fournis jeudi dans le rapport intermédiaire. La direction demeure optimiste pour la suite. 

Le résultat brut d'exploitation (Ebitda) a atteint 3,4 millions (-4,1 millions au 1er semestre 2016). Les charges opérationnelles et les achats des marchandises et des services se sont inscrits à un niveau inférieur par rapport à fin juin 2016. Le chiffre d'affaires total a décru de 5,8% à 63,4 millions de francs, a indiqué la société vaudoise.

Dans le détail des participations, Le Coq Sportif, dont Airesis détient 79%, a vu ses ventes reculer de 5,8% en monnaies locales à 56,8 millions d'euro. En francs, les revenus se sont inscrits à 61,8 millions de francs. L'équipementier sportif français a amélioré sa marge de 2 points de pourcentage à 44%.

Le résultat d'exploitation (Ebit) bascule ainsi en territoire positif à 48'000 CHF, à comparer à la perte de 1,7 millions douze mois auparavant. Airesis parle d'une étape importante dans le redéploiement de la participation. La perte nette a été améliorée à 1,4 millions de francs, contre -4,9 millions de janvier à juin 2016.

Chute des deux principales participations

Contrôlé à hauteur de 92%, le groupe Movement a accusé une chute de quelque 30% de ses ventes à 1,3 millions de francs. Dans son message aux actionnaires, le conseil d'administration affirme que ce résultat à fin juin n'est pas représentatif, l'essentiel du chiffre d'affaires étant réalisé durant le second semestre. La météo clémente de l'hiver 2016/17 a pesé sur la performance. Le résultat avant impôts a reculé à -1,9 millions, contre -1,5 millions auparavant.

Le conseil d'administration ne fournit aucune perspective à l'échelle du groupe. Pour le Coq Sportif, il rappelle que la marque redeviendra en 2018 l'équipementier officiel du XV de France et du rugby français amateur. Une croissance à deux chiffres est attendue au deuxième semestre, grâce à la forte demande sur le textile. Le résultat annuel devrait retrouver les chiffres noirs, après une perte de 6,3 millions en 2016. (awp)


 
 

 


...