Loyco remet les clés de l’entreprise à ses employés

lundi, 28.05.2018

La direction de la société de services Loyco donne officiellement le pouvoir à ses collaborateurs.

L'ex-CEO de Loyco Christophe Barman.

Créé il y a 5 ans, Loyco, se dote d’un nouveau modèle de management sans chef, appelé "Loycocratie", ainsi que d’une constitution attribuant officiellement le pouvoir à ses collaborateurs.

"L’objectif de notre nouveau modèle d’organisation est de garantir la participation et la coordination, sans intégrer de strates hiérarchiques que nous jugeons destructrices pour l’esprit intrapreneurial", explique l'ex-CEO Christophe Barman. 

>> A lire aussi: Loyco change de modèle

"Il s’agit d’un processus d’implémentation progressif et nous nous considérerons réellement en "Loycocratie" à la fin 2018", précise Stéphanie Dabrowski, ex-DRH.

Fondé le 1er juillet 2013 à Genève, Loyco a connu un succès commercial inédit pour une entreprise de services en Suisse Romande. Active dans l’externalisation pour les fonctions de support, l’entreprise compte à ce jour quatre succursales à Genève, Lausanne, Sion et Zurich, emploie 90 collaborateurs pour un chiffre d’affaires de plus de 12 millions de francs. 





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...