Ignyta,bientôt aux mains de Roche, obtient un sésame

vendredi, 29.12.2017

La biotech américaine Ignyta appartiendra bientôt au groupe pharmaceutique bâlois. La société de San Diego a reçu l’aval de l'Agence américaine des médicaments pour l’un de ses traitements.

Roche: la cible d'acquisition Ignyta obtient un feu vert de la FDA. (Keystone)

Ignyta, en cours de rachat par le géant pharmaceutique Roche, a obtenu le feu vert de l'Agence américaine des médicaments (FDA) pour son traitement oncologique RXDX-106. La société biotechnologique veut démarrer l'année prochaine une étude clinique de phase I pour le traitement de patients atteints de tumeurs solides au stade avancé ou métastatique, a annoncé ce vendredi l'entreprise américaine. 

Le RXDX-106 est un inhibiteur de kinase de la famille TAM. Ce dernier a démontré, lors d'études précliniques, sa capacité à provoquer et renforcer une réaction immunitaire à des cellules cancéreuses.

Roche a annoncé vendredi dernier le rachat d'Ignyta pour 1,7 milliard de dollar. Un accord contraignant a été conclu par les deux sociétés et approuvé à l'unanimité par leurs organes de surveillance respectifs. L'acquisition permettra d'étendre le portefeuille en oncologie notamment à l'international.

Basé à San Diego en Californie, Ignyta se consacre à la médecine de précision dans l'oncologie dans le but de tester, d'identifier et de traiter les patients atteints de cancers présentant des mutations spécifiques rares. (awp)





 
 
 
 

AGEFI

Réservé aux abonnés

Le quotidien
(avec PDF)

 

 

 




...