La start-up FlySpa lance la première application de massage à domicile de Suisse

lundi, 30.04.2018

En quelques clics, il est désormais possible de réserver via l'application FlySpa le massage de son choix à domicile, si besoin dans l’heure et à un prix préférentiel.

David Harris, fondateur de FlySpa.

La start-up lausannoise dispose d'un système de géolocalisation par lequel le consommateur peut commander en quelques secondes à travers l’App FlySpa un massage sur le lieu de son choix et au moment voulu (dans l’heure qui suit ou jusqu’à un mois à l’avance), tout en sélectionnant le thérapeute qui lui convient.

Dans un premier temps, quatre types de massage sont proposés (classique, anti-stress, sportif ou réflexologie), pour une durée allant d’une à deux heures. Les thérapeutes se déplacent avec tout le matériel nécessaire, huiles et table de massage.

FlySpa sélectionne chaque masseur au fil d'une analyse de leur profil et diplômes. La majorité étant reconnu parles labels de qualité ASCA et/ou RME.

Parallèlement, FlySpa apporte à ses partenaires thérapeutes l’environnement de travail nécessaire au bon déroulé de leurs activités (recherche de clients, plateforme de communication, agenda, solution de paiement, administration comptable, relevé de salaire, …).

Grâce à la digitalisation du processus de commande et à l’élimination des coûts d’infrastructure, la start-up promet un "prix bien inférieur  à celui habituellement pratiqué sur le marché".  Elle s’est fixée pour ambition d’acquérir pas moins de 30% de part de marché en Suisse d’ici fin 2019 en lançant l’App dès aujourd’hui à Genève, Nyon, Lausanne, Vevey et Montreux.

Le fondateur d'origine Suisse et diplômé de l’Ecole hôtelière de Glion, David Harris a travaillé trois ans dans l’industrie cinématographique entre Londres et Paris avant de rejoindre l’IMD à Lausanne pendant quatre ans.

«Lorsque j’habitais dans de grandes villes à l’étranger, j’appréciais beaucoup pouvoir me faire masser quand je le souhaitais. En revenant en Suisse, j’ai vite réalisé la difficulté à trouver un massage de qualité en dessous de 120.-/h et au moment voulu. J’ai été lassé d’entendre qu’il n’y avait pas de disponibilité avant au moins une semaine! Par ailleurs, après quelques recherches, je me suis rendu compte que de nombreux excellents masseurs avaient souvent du mal à remplir leur agenda et à démarcher de nouveaux clients. Il y avait donc une réelle brèche dans le marché» 





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki




...