Richemont voit ses ventes progresser de 10%

mercredi, 13.09.2017

En cinq mois, le groupe Richemont a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 10 % sur un an.

C'est notamment le chiffre d'affaires de la joaillerie qui s'est envolé. (Keystone)

Le groupe Richemont a enregistré sur les cinq premiers mois de son exercice décalé 2017/2018, clos fin août, un chiffre d'affaires en hausse de 10% sur un an en euro et de 12% à taux de change constant (tcc). La joaillerie et l'Asie-Pacifique en particulier ont contribué à cette performance, indique mercredi le spécialiste de produits de luxe.

Les résultats sont quelque peu supérieurs au consensus AWP. Les analystes interrogés tablaient sur une progression de 10% à tcc et de 9% en euro.

L'horlogerie s'est étoffé de 7% à tcc et de 6% en euro. Quant à la joaillerie, elle s'est envolée de 17% tcc et de 16% en euro, précise le communiqué. La division "autres" qui comprend notamment Montblanc a aussi avancé, indique le groupe sans donner plus de détails.

L'Asie a notamment contribué à ces chiffres

En termes de régions, l'Asie-Pacifique (+23% tcc et +22% en euros) a en particulier porté ces chiffres. La plupart des marchés de cette région ont observé une avancée à deux chiffres, y compris la Chine et Hong Kong, pays où Richemont avait dû procéder à des rachats de stocks l'année dernière.

L'Europe (+3% tcc et en euros) affiche un visage plus contrasté entre les différents pays. L'appréciation de l'euro a freiné les dépenses des touristes tandis que la faiblesse de la livre britannique les a soutenues, relève le propriétaire de Cartier.

Les Amériques (+9% à tcc en en euros) et le Japon (+11% tcc et +6% en euros)ont également crû. Dans l'archipel, les ventes ont gagné du terrain grâce aux achats des locaux mais aussi des touristes. Le Moyen-Orient/Afrique (+2% tcc et +1% en euros) a pour sa part été freiné quelque peu par les incertitudes géopolitiques.

Les recettes générées dans le réseau de distribution de Richemont ont augmenté de 12% à tcc et 10% en euros, grâce notamment à l'Asie-Pacifique, le Japon et les Amériques. Les réouvertures des boutiques Cartier à New York et Tokyo ont aussi soutenu cette tendance.
Quant à la hausse des recettes de 11% engrangée via les détaillants, elle est portée par le rachat des stocks réalisé par Richemont l'année dernière.

Richemont publiera ses résultats semestriels le 10 novembre. (awp)


 
 

 


...