Jetfly est le plus grand client du Pilatus PC-12 en Europe

mardi, 08.05.2018

D’ici août, la compagnie luxembourgeoise Jetfly offrira le Pilatus PC-24 à sa clientèle dont un tiers est suisse.

Elsa Floret

Pilatus PC-12. Le design des modèles de la flotte de Jetfly a été pensé par le français Philippe Starck.

Grâce à l’avion mono-moteur PC-12 de Pilatus - unique constructeur d’aéronefs suisse – la compagnie luxembourgeoise Jetfly peut atteindre plus de 3000 destinations en Europe, soit trois fois plus qu'un jet traditionnel. En août 2018, Jetfly offrira un Pilatus PC-24 à sa clientèle – un tiers en Suisse, les autres gros marchés de Jetfly sont l’Angleterre, l’Allemagne, le Benelux et la France -, le nouveau modèle bi-moteur du constructeur suisse.

Depuis son lancement en 1999, Jetfly Aviation a révolutionné le transport aérien privé en proposant un modèle d’exploitation en propriété partagée en Europe, ce qui permet aux membres de bénéficier d'une flotte d’avions ultra-modernes pour une fraction du prix d'un jet entier. Avec une base à Genève en plus de son siège principal au Luxembourg, Jetfly compte plus de 100.000 vols depuis sa création et emploie 80 pilotes hautement qualifiés. Au cours des 10 dernières années, le leader suisse de l'aéronautique Pilatus est le partenaire de choix pour Jetfly.

Depuis son rachat en 2010 par Maxime Bouchard & Cédric Lescop, tous les deux basés au Luxembourg, le taux de croissance annuel de Jetfly avec ses 160 collaborateurs pour un revenu 50 millions d’euros, atteint 15%.


De combien d’avions est composée votre flotte?
Nous avons une flotte composée de 25 appareils: 22 Pilatus PC-12; 3 Citation CJ3 & 4 Pilatus PC-24 livrés en 2018/2019. Jetfly opère à ce jour la plus grande flotte de Pilatus PC-12 en Europe. Jetfly opère la cinquième plus grande flotte d’avions privés en Europe.

Pourquoi ce choix de modèles Pilatus?

Le Pilatus PC-12 est un avion très polyvalent & économique. Rapide et pressurisé, le PC-12 offre un niveau de confort et bénéficie d’équipements identiques à ceux des plus gros avions d’affaires. Il est ainsi capable de voler en haute altitude et est autorisé à se poser sur les plus grands aéroports internationaux. Le PC-12 est aussi un des rares avions d’affaires à l’aise sur les petits terrains d’aviation. Vous pouvez accéder à 3 fois plus de terrains qu’avec un avion d’affaires traditionnel en vous posant au plus près de votre destination finale tels que Courchevel, Saint-Tropez La Môle, Londres-Denham, Lausanne...

Quel lien unit Jetfly à la Suisse?

Jetfly Luxembourg possède une filiale en Suisse (Jetfly SARL) pour commercialiser le service à ses clients suisses. Le programme de multipropriété de Jetfly a déjà convaincu une cinquantaine de clients suisses. Jetfly est l’un des opérateurs les plus actifs au départ de Genève. D’autre part, Jetfly est fier d’être le premier opérateur européen à opérer le seul avion d’affaires suisse (le PC-12 et très prochainement le PC-24).

Quels sont les investissements réalisés?
Nous investissons beaucoup d’argent et d’énergie dans la formation et l’entraînement des pilotes ainsi que dans la mise en œuvre de notre nouveau programme Jet autour du PC-24.

Quel est le montant des actifs (la propriété des avions)?
Les avions appartiennent à nos clients. Jetfly n’est pas une société endettée. Un Pilatus PC-12 vaut 5 millions de dollars, un Pilatus PC-24 vaut 10 millions de dollars. C’est un peu comme si mes clients (200 à ce jour) étaient mes actionnaires.

Combien de temps conservez-vous votre flotte?
Nous exploitons nos avions 10 ans maximum puis nous les revendons.

Quelle est la valeur résiduelle de l’avion après 10 ans?
Les Pilatus PC-12 conservent entre 60% et 70% de leur valeur après 10 ans d’exploitation. C’est une valeur résiduelle égalée par aucun autre avion d’affaires.

Pour quelles raisons?
Bien que vendu à 1600 exemplaires, le Pilatus PC-12 est un avion rare et très recherché. Rarement revendu par ses propriétaires (moins de 2% de la flotte est à vendre), les opportunités d’acquisition de Pilatus d’occasion sont rares. Pour un modèle neuf, il faut être patient et attendre en moyenne 12 mois de temps de fabrication. Investir dans un Pilatus est un bon investissement pour nos copropriétaires.

Quel est le coût pour une part d’avion (1/16) pour un client?
Une part de 1/16ème représente 35 heures de vol par an. L’achat de la part s’élève à 350.000 dollars (pour 5 ou 10 ans). Les frais fixes sont de 4350 euros par mois. L’heure de vol A/R est de 1105 euros, contre 1560 euros pour l’aller simple. Nos contrats sont de 5 ans renouvelables.

Quel est le ticket d’entrée pour un client?
Il faut compter un budget minimum annuel de 50.000 euros par an pour 15 heures de vol par an.

Quelle est la taille du marché de l’achat de part d’avion en temps partagé? Et quelle est votre part du marché?
Jetfly représente 3% du marché européen. Le modèle fractionnal représente en 10% et 15% du marché et pourrait selon nous capter jusqu’à 30% du marché dans les 10 prochaines années.

Comment fonctionne le contrat pour le client? Que recouvre-t-il?
La multipropriété consiste à partager l’achat d’un avion avec d’autres propriétaires sans les inconvénients. On acquiert une part d’avion correspondant au nombre d’heures de vol dont on a besoin. Jetfly s’occupe ensuite de tout pour vous: réservation 24/24, gestion des vols, maintenance des appareils. De plus, le système de facturation Jetfly est simple et économique: peu importe d’où vient l’avion et où il repart, on ne paie que le temps passé à bord. Enfin, votre avion sous un préavis de 24 heures est toujours disponible partout en Europe.

Quid de la concurrence? En quoi l’offre Jetfly est-elle différente de celle de vos concurrents?

Sur 1000 opérateurs d’affaires en Europe, seulement deux font de la multipropriété (Netjet & Jetfly). Jetfly se différencie de Netjet par sa capacité à se poser presque partout. La plupart des autres concurrents sont des opérateurs d’aviation «taxi», qui ne garantissent pas la disponibilité de leurs avions et facturent toutes les heures volées, même les vols à vide.

Qui sont vos concurrents?
Aucun autre opérateur en Europe ne fait la même chose que nous sur les avions Pilatus. Les sociétés Netjet et Vistajet se rapprochent le plus de nous, mais opèrent des avions plus gros et donc un peu plus chers.
Aux États-Unis, la société Planesense, avec qui nous travaillons étroitement, a le même modèle et exploite les mêmes avions (PC-12 & PC-24).
 






 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...