Doris Leuthard évoque une votation de principe sur l'UE

lundi, 25.12.2017

Après la récente discorde entre Berne et Bruxelles, la présidente de la Confédération Doris Leuthard peut s'imaginer un vote de principe sur l'Europe. Le chef du DFAE Ignazio Cassis évoque lui la création d'un secrétariat pour les questions européennes.

Pour Doris Leuthard, la Suisse doit clarifier sa relation à l'Union européenne.

La Suisse doit clarifier sa relation à l'Union européenne, déclare Doris Leuthard dans une interview parue dans le SonntagsBlick. La voie bilatérale est importante et doit continuer d'être développée. Désormais, il s'agit de savoir où l'on va. "Une votation de principe pourrait être utile", estime l'Argovienne.

La Suisse a besoin d'un mécanisme et de relations ordonnées avec l'UE: "Ceci permettrait également d'éviter des jeux politiques tels que nous les vivons actuellement".

Jeudi, la Commission européenne a limité à un an la reconnaissance de l'équivalence de la bourse suisse. Ce "dernier incident" montre, selon Mme Leuthard, que la Suisse doit développer son engagement "afin de faire davantage entendre ses intérêts auprès des différents pays de l'UE et de Bruxelles".

Certains Etats membres de l'UE mettent la Suisse dans le même panier que la Grande-Bretagne et veulent en faire un exemple, estime Doris Leuthard. D'autres veulent empêcher un renforcement de la place financière helvétique et encore d'autres accusent la Suisse de ne choisir que les beaux morceaux et de profiter fortement du marché européen. Tout cela rend la situation difficile.

A l'inverse, il faut donner en Suisse davantage de poids aux questions européennes. Le nouveau ministre des Affaires étrangères Ignazio Cassis a présenté de manière informelle au Conseil fédéral un plan pour créer un Secrétariat des questions relevant de l'UE, explique Doris Leuthard. Il appartient toutefois au chef du DFAE de décider de la suite à y donner. (awp)





 
 
 
 

AGEFI


 

 



...