Schmolz + Bickenbach n’a pas peur de l’effet Trump

jeudi, 08.03.2018

Acier. L’année 2018 a bien commencé. Toutefois, la longue phase haussière de l’industrie automobile étonne. Une ombre au tableau avec la menace américaine.

Philippe Rey

Clemens Iller. Aucun signe de faiblesse de la demande de la clientèle au début de 2018.

Les mesures de protectionnisme ne sont jamais positives pour le commerce international et la conjoncture mondiale. Les mesures de rétorsion avancées par le président Donald Trump constituent ainsi un danger, selon Clemens Iller, CEO du groupe Schmolz + Bickenbach (S+B) qui présentait ses...





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...