Redevance: une perte de compétitivité pour l’hydraulique suisse

dimanche, 24.03.2019

Pour les exploitants de barrages, la valeur de l’eau ne peut plus être régie par un compromis politique mais doit être déterminée par la formation du prix sur le marché européen.

Maude Bonvin

«C’est une déconnection complète par rapport à la réalité du marché», déplore Pierre Oberson, secrétaire général de Groupe E.

Le Parlement a bouclé, durant cette session de printemps, la révision de la loi sur les forces hydrauliques. La solution adoptée aboutit au statu quo sur le plan de la redevance hydraulique. Le taux maximal de cette taxe reste ainsi fixé à 110 francs par kilowatt théorique, jusqu'à fin 2024. Les...





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki




...