L'activité manufacturière chinoise au plus haut depuis 8 mois

lundi, 01.04.2019

L'indice des directeurs d'achats pour le secteur manufacturier chinois s'est établi en mars à son meilleur niveau depuis juillet 2018.

Les efforts de Pékin pour soutenir l'économie pourraient commencer à faire leur effet, selon des analystes. (Keystone)

L'activité manufacturière en Chine a progressé en mars à son meilleur rythme depuis huit mois, selon un indice indépendant publié lundi, faisant espérer une reprise plus rapide que prévu de l'économie nationale.

L'indice des directeurs d'achat (PMI) pour le secteur manufacturier, calculé par le cabinet IHS Markit pour le groupe de médias Caixin, s'est établi à 50,8 en mars contre 49,9 en février, soit son meilleur niveau depuis juillet 2018.

Ce résultat est meilleur qu'attendu par les analystes, qui misaient en moyenne sur un indice de 50 exactement, selon les prévisions de l'agence financière Bloomberg.

Un chiffre supérieur à 50 témoigne d'une expansion de l'activité et, en deçà, d'une contraction.

Cette publication, fondée sur un sondage auprès des entreprises, confirme la reprise de l'indice officiel, qui est remonté à 50,5 en mars après quatre mois de recul, selon les chiffres publiés dimanche par le gouvernement chinois.

Après des mois de morosité générée par la guerre commerciale avec les Etats-Unis et la lutte du gouvernement chinois contre l'endettement, les efforts de Pékin pour soutenir l'économie pourraient commencer à faire leur effet, observent des analystes.

"Au total, avec une politique du crédit plus souple, les efforts de l'Etat pour renflouer le secteur privé et les progrès dans les négociations commerciales Chine-USA, la situation dans le secteur manufacturier s'est rétablie en mars", a commenté Zhong Zhengsheng, analyste de CEBM, un cabinet affilié à Caixin.

"Il y a désormais une bonne chance que la croissance chinoise atteigne son point le plus bas un peu plus tôt que nous le pensions", abonde Julian Evans-Pritchard, du cabinet Capital Economics.

Pékin a annoncé le mois dernier pour 2019 un objectif de croissance du PIB compris entre 6% et 6,5%, après 6,6% en 2018, qui était son score le plus faible depuis 28 ans. Le gouvernement a annoncé des mesures de soutien à l'économie, notamment des baisses de charges pour les entreprises et de la TVA.

D'après l'indice Caixin, le sous-indice de la production manufacturière s'est redressé en mars à son rythme le plus rapide depuis août dernier et les commandes à l'exportation sont reparties à la hausse après une chute en février.

Les embauches sont aussi reparties à la hausse dans le secteur pour la première fois depuis cinq ans.

Quant aux perspectives à 12 mois, elles ont retrouvé leur plus haut niveau depuis mai 2018. (awp)





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki




...