Rentes du 2e pilier: de gros écarts entre les sexes

jeudi, 02.05.2019

Les prestations du 2e pilier versées en 2017 ont été près de deux fois plus élevées pour les hommes que pour les femmes.

La rente médiane de prévoyance professionnelle s'est élevée à 2301 francs côté masculin et à 1221 francs pour les femmes.(Pixabay)

La rente médiane de prévoyance professionnelle s'est élevée à 2301 francs côté masculin et à 1221 francs pour les femmes, a indiqué jeudi l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Ces "écarts marqués entre les sexes", relève l'OFS, s'expliquent en grande partie par les fortes différences dans les parcours professionnels des uns et des autres. Les femmes arrêtent ou interrompent plus souvent leur activité professionnelle pour des raisons familiales ou recourent plus souvent au temps partiel.

Ainsi, en 2018, 76% des mères étaient professionnellement actives, contre 95% des pères. Et près de 58% des femmes professionnellement actives travaillaient à temps partiel, contre seulement 14% des hommes.

Le revenu médian - à ne pas confondre avec le revenu moyen - signifie, pour prendre l'exemple des hommes, que 50% des personnes concernées ont touché une rente supérieure à 2301 francs par mois en 2017, et 50% une rente inférieure. La moitié des femmes a perçu plus de 1221 francs, et l'autre moitié, moins.

Au total, 43'000 personnes ont touché pour la première fois une rente du 2e pilier en 2017, et environ 51'000 personnes se sont fait verser un capital vieillesse, précise l'OFS. Près d'un bénéficiaire sur deux (44% des femmes et 46% des hommes) n'avait pas atteint l'âge légal de la retraite au moment de toucher ces premières prestations.

Concernant les versements en capital, le montant médian versé avoisinait 136'000 francs pour les hommes contre 56'600 francs pour les femmes.

1er pilier plus homogène

Par ailleurs, 88'000 personnes ont retiré un capital vieillesse du pilier 3a. La somme médiane perçue à ce titre a atteint 49'000 francs pour les hommes et 41'000 pour les femmes.

Dans le 2e pilier, les hommes qui ont touché leur première rente avant l'âge légal de 65 ans étaient aussi ceux qui recevaient les prestations les plus élevées (3009 francs). Les rentes les plus faibles (1809 francs, montant médian) s'observaient chez les hommes prenant leur retraite à l'âge légal, tandis que les hommes percevant leurs premières rentes après 65 ans bénéficiaient d'une somme (médiane) de 2144 francs.

Les rentes du 1er pilier (AVS) en revanche étaient relativement homogènes par rapport au sexe et à l'âge. La médiane pour les hommes atteignait 1936 francs, contre 1754 francs par les femmes. La rente maximale pour l'AVS en 2019 est de 2370 francs.(awp)





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...