Congé paternité: pas le bon moment pour faciliter les vacances aux pères

vendredi, 17.05.2019

Les pères ne devraient pas pouvoir fixer plus facilement des vacances autour du moment d'une naissance. Favorable à un congé paternité de deux semaines, la commission de la sécurité sociale du Conseil des Etats refuse de donner suite à une initiative d'Andrea Caroni (PLR/AR) qu'elle juge de toute façon superflue.

Andrea Caroni voulait compléter un éventuel congé paternité par un nouveau droit pour le travailleur de prendre ses vacances légales dans une période donnée autour de la naissance d'un enfant. (Keystone)

Le libéral-radical voulait compléter un éventuel congé paternité payé par l'Etat par un nouveau droit pour le travailleur de prendre ses vacances légales dans une période donnée autour de la naissance d'un enfant. La commission a refusé par 6 voix sans opposition mais avec 7 abstentions, ont indiqué vendredi les services du Parlement.

La pratique actuelle sur le marché du travail garantit déjà que les besoins des employés sont pris en considération lors de la fixation des jours de congé. La commission proposant par ailleurs un congé de paternité de deux semaines en guise de contre-projet indirect à l'initiative populaire qui en prévoit quatre, elle estime qu'il n'y a pas lieu pour l'heure de prévoir d'autres modèles de congé.(awp)





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki




...