Une nouvelle ère s'ouvre à la CDU avec la succession de Merkel

vendredi, 07.12.2018

Les délégués de l'Union chrétienne-démocrate (CDU), réunis en congrès à Hambourg, élisent vendredi le successeur d'Angela Merkel à la présidence du parti. Deux personnalités aux projets opposés se sont largement détachées pour lui succéder.

La chancelière allemande a décidé en octobre d'abandonner la tête du parti après de mauvais résultats électoraux.(Keystone)

Les délégués de l'Union chrétienne-démocrate (CDU), réunis en congrès à Hambourg, élisent vendredi le successeur d'Angela Merkel à la présidence du parti. La chancelière allemande a décidé en octobre d'abandonner la tête du parti après de mauvais résultats électoraux. 

Deux personnalités aux projets opposés se sont largement détachées pour succéder à Angela Merkel, 64 ans, qui occupe la présidence du parti depuis 2000. Ils se placent aussi en pole position pour la remplacer à la tête du gouvernement allemand. 

Il s'agit de l'actuelle secrétaire générale de la CDU, Annegret Kramp-Karrenbauer, protégée de Merkel considérée comme la candidate de la continuité; et Friedrich Merz, rival de longue date de Merkel, qui promet un changement plus radical. 

Les 1001 délégués de la CDU vont les départager vendredi lors du congrès annuel de la formation. L'enjeu du scrutin va bien au-delà du parti conservateur puisque le vainqueur sera probablement candidat à la chancellerie lors des élections fédérales de 2021. 

Selon un sondage réalisé par l'institut Infratest pour la chaîne ARD diffusé jeudi, Annegret Kramp-Karrenbauer est favorite avec 47% des intentions de vote, contre 37% pour Friedrich Merz et 12% pour le ministre de la Santé, Jens Spahn.(awp)





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...