Pierre Maudet soupçonné d'avantages venant du groupe Manotel

mardi, 08.01.2019

Le Ministère public genevois demande au Grand Conseil une extension de l'autorisation de poursuivre Pierre Maudet en raison de ses liens avec le groupe Manotel.

le Ministère public a annoncé avoir saisi le Grand Conseil d'une demande d'extension de l'autorisation de poursuivre Pierre Maudet. (Keystone)

Le Ministère public genevois ne lâche pas Pierre Maudet. Après le voyage controversé à Abu Dhabi, il s'intéresse désormais aux relations entre le conseiller d'Etat et le groupe hôtelier Manotel, soupçonnant une possible acceptation d'un avantage dans ce cadre.

Dans un communiqué publié mardi, le Ministère public a annoncé avoir saisi le Grand Conseil d'une demande d'extension de l'autorisation de poursuivre Pierre Maudet. Cette demande, souligne-t-il, "porte sur les prestations financières" dont le magistrat a bénéficié de la part du groupe Manotel.

Dans le cadre de leurs investigations sur le voyage à Abu Dhabi du conseiller d'Etat en novembre 2015 avec sa famille, les procureurs chargés de la procédure ont pris connaissance "de l'existence de deux associations, le Cercle Fazy-Favon et l'Association de soutien à Pierre Maudet.

L'enquête a permis de constater que Manotel "avait viré à ces associations des montants d'un total de 105'000 francs, dont 75'000 francs alors qu'il était conseiller d'Etat", précise le communiqué du Ministère public. Le groupe a aussi financé une soirée d'anniversaire pour Pierre Maudet d'une valeur de 20'000 francs.

Le Ministère public a donc sollicité le Grand Conseil pour qu'il étende l'autorisation de poursuivre Pierre Maudet à ces faits, susceptibles de constituer "l'acceptation d'un avantage". Le conseiller d'Etat est déjà prévenu de cette même infraction pénale dans l'affaire de son voyage aux Emirats. (ats)





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...