Déconfinement: retour sur les principales annonces du Conseil fédéral

mercredi, 27.05.2020

Le Conseil fédéral fait un premier point sur la situation du coronavirus. Le gouvernement prévoit la liberté de voyager au sein de l'espace Schengen d'ici au 6 juillet au plus tard. Il sera à nouveau possible d’organiser des manifestations réunissant jusqu’à 300 personnes à partir du 6 juin.

MH/ ATS

Le gouvernement prévoit la liberté de voyager au sein de l'espace Schengen d'ici au 6 juillet au plus tard. (Keystone)

 

16h10: Les cantons saluent la fin de la situation extraordinaire

La Conférence des gouvernements cantonaux (CdC) salue la fin de la situation extraordinaire pour le 19 juin. Les cantons sont capables d'évaluer une éventuelle nécessité d'agir et d'introduire les bonnes mesures localement, selon son président Benedikt Würth.

La situation épidémiologique est actuellement très différente d'une région à l'autre. Le maintien de règles nationales apparaît de plus en plus comme disproportionné et ne correspond plus à la réalité, a indiqué Benedikt Würth

15h40: Les grands-parents peuvent voir leurs petits-enfants

Alain Berset a rendu hommage aux personnes âgées qui "de façon très disciplinée", sont restées chez elles pendant très longtemps. Le ministre de la Santé a expliqué que désormais, ces personnes pourraient revenir dans l'espace public, s'y déplacer, et également s'occuper de leurs petits enfants.

15h20: Libre-circulation dès le 6 juillet

Le gouvernement prévoit la liberté de voyager au sein de l'espace Schengen d'ici au 6 juillet au plus tard. Cela concerne aussi les restrictions d'entrée en Suisse et l'accès au marché du travail. La situation épidémiologique en Suisse et dans ces pays doit cependant le permettre. La liste des pays à risque sera progressivement adaptée.

Pour les Etats tiers, la libre circulation des personnes et la liberté de voyager seront décidées en concertation avec les Etats Schengen. 

Les frontières vers l’Allemagne, la France et l'Autriche seront franchissables dès le 15 juin.

15h17: Recrutement à l'international possible dès le 8 juin

Dès le 8 juin, les entreprises suisses pourront également de nouveau recruter les travailleurs en provenance de la zone UE/AELE. Parallèlement, les postes vacants devront à nouveau être obligatoirement annoncés. Cette obligation avait été temporairement suspendue. Les demandeurs d'emploi qui vivent en Suisse en bénéficieront. Lire les détails ici

15h15: Le télétravail toujours recommandé

Il appartient aux employeurs de décider si le télétravail est maintenu, explique Alain Berset. Toutefois, le Conseil fédéral recommande toujours le travail à la maison.

15h13: Restauration et boites de nuit ferment à minuit

La limitation des groupes à quatre personnes dans les restaurants sera levée dès le 6 juin et les activités telles que billard et autres animations musicales seront de nouveau possibles. Les établissements devront garantir la possibilité de retracer les contacts en collectant les données d'un client par table pour chaque groupe de plus de quatre personnes.

Les consommations et les repas continueront à être exclusivement pris à table. Les restaurants doivent fermer à minuit, tout comme les discothèques ou les boîtes de nuit, qui doivent en outre tenir des listes de présence et ne pas admettre plus de 300 personnes par soirée. Lire les détails ici

15h10: Autorisation des rassemblements de 300 personnes 

Il sera à nouveau possible d’organiser des manifestations réunissant jusqu’à 300 personnes à partir du 6 juin. Les manifestations sportives réunissant jusqu'à 300 personnes seront à nouveau possibles à partir du 6 juin. La Swiss Football League peut donc reprendre.

Lire les détails ici

"La perception du risque diminue auprès de la population, nous referons le point le 24 juin en rappelant que les grandes manifestations de plus de 1000 personnes sont interdites jusqu'à la fin du mois d'août", souligne Alain Berset.

15h07: Rassemblement spontané jusqu'à 30 personnes

Quant aux rassemblements spontanés, ils sont aussi à nouveau autorisés dès le 30 mai jusqu’à 30 personnes au lieu de 5 jusqu'à présent.

La réouverture de cinémas, théâtres, zoos, remontées mécaniques, campings, piscines et écoles postobligatoires est prévue également pour le 6 juin.

15h05: Autorisation des récoltes de signatures

Les récoltes de signatures dans l’espace public seront de nouveau possibles à partir du 1er juin, moyennant la mise en oeuvre d’un plan de protection. Un modèle est à la disposition des comités d’initiative et de référendum. La suspension des délais applicables aux initiatives populaires fédérales et aux demandes de référendum au niveau fédéral s’étend jusqu’à la fin du mois de mai.

15h00: Fin de l'état de situation extraordinaire

La conférence de presse débute. Le Conseil fédéral livre les prochaines étapes du déconfinement en Suisse. "Toute une partie des restrictions peuvent être globalement levées avec une attention particulière aux règles d'hygiène et au respect des distances", explique Alain Berset.

Les cantons vont reprendre un peu d'autonomie. Le Conseil fédéral a décidé mercredi de lever l'état de situation extraordinaire. Dès le 19 juin, la situation sera à nouveau considérée comme particulière.Lorsque l'état actuel a été décidé mi-mars, la Suisse comptait plus de 1000 infections au Covid-19 par jour. Il y en désormais une dizaine à une vingtaine par jour, s'est réjouie devant la presse la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga.

14h00: Première annonces du CF attendues dès 15h

Le Conseil fédéral tiendra trois conférences de presse suite à sa séance. Mercredi, à 15h00, Simonetta Sommaruga, Alain Berset et Karin Keller-Sutter feront le point sur la situation du coronavirus en Suisse. Vous pourrez suivre la conférence de presse sur notre Live.

Jeudi matin, deux autres conférences de presse seront tenues par Simonetta Sommaruga et Ueli Maurer. 

13h50: 15 cas supplémentaires en Suisse

La Suisse a enregistré 15 cas supplémentaires de coronavirus et un décès en 24 heures, a annoncé mercredi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Le pays compte désormais 30'776 cas confirmés en laboratoire.

Au total, 1649 personnes sont décédées en lien avec un COVID-19 confirmé en laboratoire, selon les déclarations reçues jusqu'à mercredi matin. Cela correspond à 19 décès par 100'000 habitants. Sur les 1567 personnes décédées pour lesquelles les données sont complètes, 97% souffraient d'au moins une maladie préexistante.

A ce jour, 3933 hospitalisations en lien avec un COVID-19 confirmé en laboratoire ont été déclarées. Parmi les personnes décédées, 58% étaient des hommes et 42% des femmes. L'âge des personnes décédées allait de 31 à 108 ans, avec un âge médian de 84 ans.

Tous les cantons sont concernés par la pandémie. Ceux de Genève, Tessin, Vaud, Bâle-Ville et du Valais restent les plus touchés.

>> Notre dossier coronavirus





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...