Les prix à la consommation ont augmenté en mars sur un an

mardi, 02.04.2019

La hausse des prix à la consommation monte à 0,7% en comparaison annuelle et à 0,5% par rapport à février.

Dans l'ensemble, l'habillement s'est nettement renchéri, de même que le café (2,8%) et la viande de porc (2,6%). (Keystone)

L'indice des prix à la consommation (CPI) a augmenté un peu plus que prévu en mars. La hausse monte à 0,7% en comparaison annuelle et à 0,5% par rapport à février pour s'établir à 102,2 points, selon l'indice publié mardi par l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Les économistes consultés par AWP s'attendaient à une augmentation comprise entre 0,5 et 0,6% en comparaison annuelle et entre 0,3 et 0,4% par rapport à février.

Le renchérissement par rapport à février s'explique notamment par l'évolution des prix des voyages à forfait internationaux (+6,2%) et des tarifs aériens (+8,9%). De manière plus anecdotique, l'OFS fait état d'un bond de 17,9% sur un mois du prix des vestes pour hommes et de 8,5% de celui des manteaux (pour hommes et femmes).

Dans l'ensemble, l'habillement s'est nettement renchéri, de même que le café (2,8%) et la viande de porc (2,6%). En revanche, les prix des fruits et légumes ont reculé, de même que les articles de soins corporels.

Les prix des produits importés ont sensiblement plus augmenté que ceux des biens indigènes. Leur hausse par rapport à février s'est montée à 1,4%, et de 1,1% par rapport à mars 2018. Pour les produits indigènes, le renchérissement a atteint respectivement 0,2% et 0,6%.

A noter encore que les produits pétroliers ont augmenté de respectivement 1,4% et 3,8% par rapport à février 2019 et mars 2018. Le niveau de l'indice (102,2 points) est à mettre en relation avec la valeur de 100 établie en décembre 2015.

La Confédération, selon ses prévisions du 19 mars, s'attend à une inflation moyenne pour 2019 de 0,4%, nettement en deçà des 2% de l'objectif de stabilité établi par la BNS. (awp)





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...