Live: nouvelles mesures pour les salariés et les chômeurs

mercredi, 25.03.2020

CORONAVIRUS. Le Conseil fédéral a arrêté de nouvelles mesures visant à atténuer les conséquences économiques de la propagation du coronavirus. De plus, les exportations de matériel médical de protection seront soumises à autorisation.

MH avec AWP/ATS

(Keystone)

15h30: Nouvelles mesures du Conseil fédéral pour soutenir l'économie

Le Conseil fédéral a arrêté de nouvelles mesures visant à atténuer les conséquences économiques de la propagation du coronavirus. Ces dispositions concernent l’obligation de communiquer les postes vacants, l’assurance-chômage, l’indemnité en cas de réduction de l’horaire de travail et la prévoyance professionnelle. Les nouvelles mesures en faveur des travailleurs entraîneront des coûts supplémentaires estimés à quelque 600 millions de francs par mois pour l’assurance-chômage.

>> Découvrir les mesures ici

15h30: l'exportation de matériel médical de protection est désormais soumis à autorisation

Les exportations de matériel médical de protection seront soumises à autorisation. Le Conseil fédéral a pris mercredi cette mesure pour éviter une pénurie en pleine crise sanitaire du Covid-19. Les nouvelles règles valent dès jeudi. Au vu de la propagation rapide du SARS-CoV-2, la Suisse fait face à une augmentation drastique de ses besoins en masques, gants, lunettes et blouses. Ce matériel est indispensable pour protéger le personnel médical, justifie le gouvernement.

L'exportation de ce matériel de protection est donc soumise à autorisation. Cette mesure concorde avec une décision similaire prise par l'Union européenne. Elle sera levée dès que la situation se sera améliorée.

Les exportations à destination de la zone UE/AELE restent toutefois possibles sans autorisation. Car ces pays sont aussi concernés par la pénurie de matériel médical et les réseaux de distribution sont fortement intégrés en Europe. Mais cette exception vaut pour autant que ces États n'introduisent pas un tel régime d'autorisation pour leurs exportations à destination de la Suisse. 

Le Secrétariat d'Etat à l'économie est au courant que certaines livraisons de matériel de protection contre le coronavirus à destination de la Suisse sont bloquées en France et Allemagne.

Et ce malgré l'instruction donnée par l'UE de ne plus soumettre ces exportations dans les pays de l'AELE à une autorisation spéciale. Le SECO est en contact avec les entreprises et pays concernés.

15h20: Swisscom va détecter les attroupements via les mobiles

Sur une demande de la Confédération, Swisscom va détecter les attroupements via les téléphones mobiles. L'opérateur communiquera aux autorités fédérales lorsque 20 natels se trouvent dans un espace de 100 mètres sur 100.

14h00: Les entreprises peuvent solliciter des crédits dès jeudi

Le Conseil fédéral adopte une ordonnance de nécessité pour l’octroi de crédits garantis par un cautionnement solidaire de la Confédération. Il prévoit un programme de 20 milliards pour les entreprises. Les entreprises concernées pourront solliciter auprès de leur banque des crédits de transition à hauteur de 10 % maximum de leur chiffre d’affaires annuel, jusqu’à un montant maximum de 20 millions de francs. 

>>développement ici

13h30: Au moins 19'000 morts dans le monde

Plus de 427'940 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 181 pays et territoires depuis le début de l'épidémie. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant désormais plus que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière.

L'Italie, qui a recensé son premier décès lié au coronavirus fin février, compte 6820 morts pour 69'176 cas. 8326 personnes sont considérées comme guéries par les autorités italiennes.

L'Espagne est désormais le 2e pays le plus touché au monde, avec 3434 décès pour 47'610 cas et 5367 personnes guéries.

Les pays les plus touchés après l'Italie et l'Espagne sont la Chine avec 3281 morts pour 81'218 cas, l'Iran avec 2077 morts (27'017 cas), la France avec 1100 morts (22'302 cas), et les États-Unis avec 600 morts (55'225 cas).

Depuis mardi à 20h00, le Cameroun et le Niger ont annoncé les premiers décès liés au virus sur leur sol. La Libye, le Laos, le Belize, la Grenade, le Mali et la Dominique ont annoncé le diagnostic de premiers cas.

L'Europe totalisait mercredi à midi 226'340 cas (12'719 décès), l'Asie 99'805 cas (3593 décès), les Etats-Unis et le Canada 57'304 cas (624 décès), le Moyen-Orient 32'118 cas (2119 décès), l'Amérique latine et les Caraïbes 7337 cas (118 décès), l'Océanie 2656 cas (9 décès) et l'Afrique 2382 cas (64 décès).

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l'AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

13h00: Soucis autour des apprentis et des hautes écoles spécialisées 

Le canton de Fribourg veut assurer le fonctionnement du Service de la formation professionnelle (SFP) et des Hautes Ecoles Spécialisées (HES-SO//FR) dans le contexte de crise sanitaire. Il a instauré une cellule de crise qui réunit chaque jour les partenaires de la formation professionnelle.

Les mesures servant à limiter la propagation du Covid-19 obligent à adapter le fonctionnement des institutions, a relevé mercredi le conseiller d'Etat Olivier Curty, chef de la Direction de l'économie et de l'emploi. Le travail implique l'Union suisse des arts et métiers (USAM), l'Union patronale suisse, Travail.Suisse et l'Union syndicale suisse (USS) et l'administration fédérale.

La cellule de crise a déjà émis deux recommandations pour les acteurs de la formation professionnelle. Tout d'abord, les jeunes concernés doivent pouvoir passer leur certificat fédéral de capacité (CFC), leur attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) ou leur diplôme de maturité professionnelle cette année.

12h25: le bilan en Espagne dépasse celui de la Chine avec 3434 morts

Le nombre de morts en Espagne dus à la pandémie de Covid-19 a dépassé mercredi celui de la Chine continentale avec 3434 morts, selon les chiffres publiés par les autorités.

En une journée, 738 personnes sont mortes en Espagne, une très forte accélération par rapport aux 514 morts recensés entre lundi et mardi. Seule l'Italie compte désormais plus de décès dus au coronavirus dans le monde.

La Chine, où est apparu le virus, a dénombré jusqu'ici 3.281 morts.

L'Espagne, où le nombre de cas confirmés a encore progressé d'environ 20% à 47.610, est soumis depuis le 14 mars à un confinement général qui doit être prolongé jusqu'au 11 avril.

11h50: La Ville de Fribourg désactive les boutons-poussoirs aux carrefours

La Ville de Fribourg veut limiter le risque de propagation de la pandémie de Covid-19. Elle va faire passer la majorité de ses carrefours et passages pour piétons en feux clignotants pour éviter à ceux-ci de devoir toucher les boutons-poussoirs.

Le Conseil communal a décidé de modifier la régulation lumineuse du trafic routier à compter de ce mercredi en fin de journée, a indiqué mercredi la Ville de Fribourg. Outre les feux clignotants, les carrefours et les passages piétons pourront aussi fonctionner avec des temps de traversée figés.

11h45: 60 personnes ont perdu la vie au Tessin

En 24 heures au Tessin, 143 personnes ont encore été infectées par le coronavirus. Dans le même laps de temps, sept personnes sont décédées des suites de maladies pulmonaires, liées au Covid-19. Au total, 1354 personnes au Tessin étaient infectées par le coronavirus mercredi matin, ont annoncé les autorités cantonales. Dans ce canton, 60 personnes sont décédées en lien avec l'épidémie.

11h40: Le SMI repasse sous la barre des 9000 points

Après une ouverture en fanfare, l'indice SMI des 20 valeurs vedettes de la Bourse suisse ne parvenait plus à maintenir ses gains initiaux, repassant vers 10h50 sous la barre des 9000 points qui avait été franchie dans les premiers échanges. Vers 11h00, l'indicateur ne gagnait "plus que" 2,62% à 8962,15 points, non sans avoir atteint un plus haut de la matinée à 9136,83 points après un peu plus d'une heure de négoce.

Le SLI progressait lui de 3,25% à 1327,04 points, alors que l'indicateur élargi SPI avançait également de 2,66% à 10'891,33 points. Mardi, le SMI avait clôturé la séance sur un rebond de plus de 7%, après avoir chuté lundi de 5,37%.

11h30: Nouveau blocage de matériel de protection depuis l'UE

De nouvelles livraisons de matériel de protection contre le coronavirus à destination de la Suisse sont bloquées en France et Allemagne. Et ce malgré l'instruction donnée par l'UE de ne plus soumettre ces exportations dans les pays de l'Association européenne de libre-échange (AELE) à une autorisation spéciale.

Un distributeur français a communiqué à un groupe d'acheteurs suisses qu'il n'était pas possible de leur livrer des masques actuellement stockés à Lyon, l'interdiction d'exportation française étant toujours en vigueur, ont annoncé mercredi les titres du groupe CH Media.

11h15: Plus de 1000 morts en France et des soignants à bout

La circulation du coronavirus s'accélère en France, avec plus de 1000 morts depuis le début de l'épidémie et un personnel soignant plus que jamais sous tension, auquel le président compte rendre hommage lors d'un déplacement dans l'Est.
Le directeur général de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris Martin Hirsch a lancé mercredi un appel à la réquisition de personnels soignants et à une "reconnaissance", peut-être sous forme de primes, pour l'effort "surhumain" des personnels, quelques heures avant une visite d'Emmanuel Macron dans un hôpital de campagne à Mulhouse.

11h10: Le coronavirus plombe lourdement les attentes en mars

La propagation du coronavirus assombrit fortement les attentes des analystes sondés par Credit Suisse. L'indicateur CS-CFA a chuté à son plus bas depuis le choc du franc en 2015. Les participants à l'enquête ont revu à la baisse leurs estimations de PIB et d'inflation à moyen terme en Suisse.

L'indicateur CS-CFA a reculé à -45,8 points en mars contre +7,7 points en février, relève mercredi l'établissement dans son communiqué mensuel. La majorité des sondés s'est prononcée avant les mesures de restrictions annoncées par le Conseil fédéral.

10h50: La Suisse a déjà rapatrié 560  Helvètes bloqués à cause du Covid-19

Trois avions ramenant en Suisse des touristes helvétiques bloqués à l'étranger en raison de la crise provoquée par le nouveau coronavirus ont atterri mardi et mercredi à Zurich. Les vols provenaient du Costa Rica, du Maroc et de la Colombie.

Un 3e vol a atterri mercredi matin à l'aéroport de Zurich, indique le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) dans un tweet. Avec à son bord 279 Suisses et 35 ressortissants de pays voisins en provenance de Bogota.

Mardi, 151 personnes ont été rapatriées de San José. Un deuxième avion affrété par le DFAE s'est posé en soirée à l'aéroport zurichois en provenance de Casablanca avec à son bord environ 130 ressortissants helvétiques. Tous devront se soumettre à une quarantaine de dix jours.

Un autre vol de rapatriement est prévu jeudi matin en provenance de Lima, au Pérou. Le DFAE prévoit de rapatrier au total 750 personnes d'ici à jeudi.

10h05: Genève reporte le délai de dépôt des déclarations fiscales 2019

Le délai de dépôt des déclarations fiscales 2019 est reporté au 31 mai 2020, pour les personnes physiques et morales. Idem pour les demandes de révision de l’impôt à la source.

10h00: Le quotidien fribourgeois La Liberté passe de quatre à deux cahiers

La Liberté passe de quatre à deux cahiers à compter de ce mercredi. Le quotidien fribourgeois mentionne, d'une part, la baisse de l'actualité sportive et culturelle et, d'autre part, la chute de la pagination publicitaire pour motiver sa décision.

Les quatre cahiers du journal constituent l'une de ses marques de fabrique. Ceux-ci avaient déjà vu leur nombre de pages se réduire depuis l'éclatement de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19. Sports et magazine, qui faisaient tous deux l'objet d'un cahier spécifique, sont intégrés respectivement au 1er cahier et au 2e cahier.

09h50:  La Bourse de Zurich ouvre en vive hausse

Après une ouverture en fanfare, l'indice SMI des 20 valeurs vedettes de la Bourse suisse notait vers 09h35 à 9011,90 points, soit un bond de 3,19%. Le SLI progressait de 3,68% à 1332,53 points, alors que l'indicateur élargi SPI avançait également de 3,01% à 10'928,86 points. Mardi le SMI avait clôturé la séance sur un rebond de plus de 7%, après avoir chuté lundi de 5,37%.

Sur les trente valeurs vedettes du SLI, seules la très volatile AMS perdait du terrain, le titre du fabricant autrichien de capteurs lâchant 0,4%. A l'autre extrémité du classement, Partners Group (+10,0%) menait le bal des gagnants, devant Swiss Life (+9,9%). L'assureur a assuré mardi soir que sa capitalisation demeure solide nonobstant le krach observé sur les marchés financiers en raison de la propagation du nouveau coronavirus. Le numéro un suisse de la prévoyance professionnelle a cependant décidé d'interrompre son programme de rachat d'actions.

Swiss Re arrivait en 3e position (+8%), les financières faisant de manière générale plutôt bonne figure. Credit Suisse (+4,7%) poursuivait ainsi son rebond. Publiant son rapport annuel, le numéro deux bancaire helvétique a confirmé rechercher activement le futur président de son conseil d'administration, après que l'actuel titulaire, Urs Rohner, a annoncé qu'il ne se représenterait pas au-delà de l'assemblée générale de 2021.

En revanche, le programme de rachat d'actions en cours - pour un montant de 1 milliard de francs au minimum, dont 325 millions déjà réalisés - pourrait voir sa voilure réduite. Le président de Credit Suisse a laissé entendre que la situation serait réévaluée dès que les perspectives de marché et les développements financiers et économiques offriront à nouveau la visibilité nécessaire.

Les trois poids lourds de la cote demeuraient un peu plus en retrait: Novartis gagnait 2,8%, Nestlé 2,3% et Roche 1,2%. En bas de tableau figuraient Givaudan (stable), Logitech (+0,1%) et Swisscom (+0,7%).

Le marché élargi était animé par quelques résultats annuels, dont ceux Vaudoise Assurances (+6,1%), Lalique (-4%) et Investis (+9,3%). Belimo (+3%) a lui assuré ne pas éprouver pour l'heure de difficultés majeures en matière de production, malgré les mesures mises en oeuvre pour sécuriser l'environnement de travail de ses employés à travers le monde, face à l'épidémie de coronavirus.

09h45: Migros s'associe à Pro Senectute pour des livraisons gratuites

Migros et l'organisation de défense des aînés Pro Senectute unissent leurs forces pour approvisionner en biens de première nécessité les personnes appelées à ne pas sortir de chez elle en raison de leur vulnérabilité face à l'épidémie de coronavirus.

Conçu sur le modèle du bénévolat entre voisins, l'opération pourra également compter sur des collaborateurs du géant orange, momentanément privés de travail en raison de la situation exceptionnelle que traverse le pays, précise un communiqué diffusé mercredi.

09h40: Bourse de Francfort, le Dax ouvre en nette hausse de 2,96% 

La Bourse de Francfort poursuivait son net rebond mercredi à l'ouverture, le Dax prenant 2,96%, au lendemain d'une envolée de près de 11%, dans un marché apaisé par les mesures drastiques prises par les Etats et banques centrales du monde entier face à l'épidémie de coronavirus.

L'indice vedette a gagné 286,8 points à 9987,37,75 points à l'ouverture, avant de passer brièvement au-delà des 10'000 points, tandis que le Mdax des valeurs moyennes gagnait 3,24% à 20'835,62 points lors des premiers échanges.

09h35: Paris ouvre en hausse de 2,29% à 4.339,71 points

La Bourse de Paris a ouvert en hausse de plus de 2% mercredi matin, après s'être envolée la veille, à la faveur d'un accord aux Etats-Unis sur un plan de soutien à l'économie américaine de 2.000 milliards de dollars face à la crise du coronavirus.

A 09H20 (08H20 GMT), l'indice CAC 40 prenait 96,64 points à 4.339,13 points. La veille, il avait grimpé de 8,39% à 4.242,70 points.

09h30: Londres poursuit sa marche en avant

La Bourse de Londres poursuivait sur sa lancée mercredi matin (+1,77%) après s'être envolée de plus de 9% la veille, grâce aux mesures de soutien à l'économie déployées par les autorités, en particulier aux Etats-Unis. Vers 08H20 GMT, l'indice FTSE-100 des principales valeurs prenait 96,42 points à 5.542,43 points.

09h00: Belimo prévoit un impact limité du coronavirus sur ses affaires 

L'équipementier de systèmes de ventilation Belimo, dont les débouchés comprennent notamment les hôpitaux, l'industrie pharmaceutique ou encore le segment alimentaire, assure ne pas éprouver pour l'heure de difficultés majeures en matière de production.

Le groupe zurichois a certes adopté des mesures pour sécuriser l'environnement de travail de ses employés à travers le monde, face à l'épidémie de coronavirus. Mais ces dernières ne devraient pas générer de délais pour la disponibilité des produits.

La mobilisation des capacités logistiques risque par contre de créer des retards dans la livraison, poursuit l'industriel dans une prise de position mercredi.

08h35: Le coronavirus dope les ventes d'armes aux Etats-Unis 

Les ventes d'armes à feu se sont envolées aux Etats-Unis ces deux dernières semaines sous l'effet de la pandémie de coronavirus, beaucoup d'Américains amassant armes et munitions pour se prémunir contre d'hypothétiques émeutes.

"Nous avons enregistré une augmentation des ventes d'environ 800%", affirme à l'AFP David Stone, propriétaire d'une armurerie à Tulsa, dans l'Oklahoma. "J'ai encore la plupart des modèles mais je ne vais pas tarder à être à cours", dit-il. Selon M. Stone, la plupart des acheteurs qui se sont précipités chez lui sont des novices en la matière, prêts à prendre n'importe quelle armes en stock.

08h30: Accord trouvé sur une relance de l'économie américaine 

La Maison Blanche et le Sénat américain ont trouvé un accord "historique" sur un plan gigantesque de relance de la première économie mondiale, frappée par la pandémie de coronavirus. Le succès des négociations a été annoncé par le chef de la majorité républicaine. "Après des jours de discussions intenses, le Sénat est parvenu à un accord entre les deux partis (démocrate et républicain, ndlr) sur un plan historique de soutien face à cette pandémie. Nous approuverons ce texte plus tard aujourd'hui", a déclaré le sénateur républicain Mitch McConnell dans l'hémicycle. 

L'heure du vote n'a pas encore été fixée mercredi. Ce plan de soutient à hauteur de 2000 milliards de dollars devra ensuite être adopté par la Chambre des représentants, contrôlée par les démocrates, avant d'être promulgué par le président américain, Donald Trump.

08h00: les centres commerciaux perdent 39 millions de francs par jour

Les 191 centres commerciaux suisses voient leurs revenus dégringoler en raison des restaurants et magasins fermés. Ils perdent actuellement 39 millions de francs par jour à cause des restrictions de déplacements et d'activités liées au coronavirus.

C'est l'estimation faite par le cabinet de conseil Stoffel, qui publie le Swiss Council Marktreport 2020. L'impact varie toutefois selon la combinaison de produits et de secteurs.

07h20:  Fin des restrictions dans le Hubei, berceau du Covid-19

La Chine a levé mercredi les restrictions drastiques imposées depuis plusieurs mois dans la province du Hubei, épicentre de la pandémie de coronavirus qui a fait plus de 18'000 morts dans le monde depuis décembre. La ville de Wuhan reste cependant confinée.

Aucun cas de contamination locale n'a été détecté en 24 heures en Chine, mais 47 cas "importés" de l'étranger ont été identifiés sur cette période, ont indiqué les autorités sanitaires nationales.

07h10: la France se prépare à un confinement prolongé

La France se prépare à rester confinée quelques semaines de plus pour interrompre la circulation du coronavirus qui s'accélère avec plus de 1000 morts. Le président Emmanuel Macron effectue mercredi une visite dans un hôpital de campagne de l'armée à Mulhouse.

Alors que le président a placé les médecins et chercheurs en première ligne de la "guerre" contre l'épidémie, le comité scientifique préconise la prolongation sur une durée totale de six semaines - jusqu'au 28 avril - du confinement initialement prévu pour deux semaines minimum. Il ne s'agit encore que d'une "estimation parmi d'autres", a commenté le ministre de la Santé, Olivier Véran, en reconnaissant toutefois que le gouvernement se ralliait généralement aux préconisation du comité.

07h00: près de 300 Suisses bloqués à cause du Covid-19 rapatriés

Deux avions ramenant en Suisse des touristes helvétiques bloqués à l'étranger en raison de la crise provoquée par le nouveau coronavirus ont atterri mardi à Zurich. Les vols provenaient du Costa Rica et du Maroc.

151 personnes ont été rapatriées de San José, a indiqué le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Un deuxième avion affrété par le DFAE s'est posé en soirée à l'aéroport zurichois en provenance de Casablanca avec à son bord environ 130 ressortissants helvétiques. Tous devront tous se soumettre à une quarantaine de dix jours.

Un vol de retour en provenance de Bogota, en Colombie, est prévu mercredi et un autre jeudi matin en provenance de Lima, au Pérou. Le DFAE prévoit de rapatrier au total 750 personnes d'ici à jeudi.

>>> Lire notre dossier sur le Coronavirus

Pendant les semaines à venir, la Confédération helvétique planifie plusieurs dizaines de vols à destination notamment de l'Amérique latine, de l'Asie et de l'Afrique. Jeudi, l'un est prévu pour Dakar, au Sénégal, samedi un autre pour Santiago du Chili.

Le DFAE dévoilera les destinations exactes une fois que les détails seront réglés avec les compagnies aériennes et que les missions suisses sur place auront été informées. Les vols sont préfinancés par la Confédération, mais les passagers doivent participer aux coûts. Il est encore trop tôt pour chiffrer le coût de l'opération.

06h30: un tiers de l'humanité désormais sommée de rester chez elle 

Plus d'un tiers de l'humanité est contrainte de rester chez elle mercredi après la décision de l'Inde de confiner ses 1,3 milliard d'habitants face au coronavirus qui sème le chaos à travers le monde. Mais les dirigeants des Etats-Unis et du Brésil s'efforcent au contraire de minimiser.

 

 





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...