Les employés de start-up pourraient ne plus devoir timbrer

dimanche, 05.05.2019

Session spéciale de mai. Une initiative parlementaire veut faire de ces salariés des co-entrepreneurs.

Maude Bonvin

La proposition sur la table du Conseil national pourrait s’étendre aux start-up qui viennent de se transformer en PME, selon Julien Rion.

Les employés de start-up détenant des participations dans l'entreprise pourraient être libérés de l'obligation de saisir leur temps de travail. Le conseiller national PLR, Marcel Dobler, veut modifier la loi en ce sens. Sa proposition sera débattue mardi sous la Coupole, à l’occasion de la...





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki




...